La réduction du temps de travail effective en juillet

Publié le: 2018-03-13

Title

Les sud-Coréens vont bientôt travailler moins de 52 heures par semaine. 35 projets de loi, dont notamment celui relatif aux normes de travail, ont été promulgués aujourd’hui en conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat. Adoptée par l’Assemblée nationale le 28 février dernier, la nouvelle loi du travail entrera en vigueur à partir du 1er juillet 2018. Elle consiste à limiter la durée maximale hebdomadaire de travail à 52 heures. En effet, le temps légal de travail est actuellement fixé à 40 heures par semaine, mais la loi permet d’effectuer 12 heures supplémentaires durant la semaine et 16 heures de plus le week-end : d’où un total de 68 heures ouvrables hebdomadaires actuellement. Mais la version amendée de la loi du travail ne fait pas la différence entre les jours fériés et les autres jours pour supprimer ainsi 16 heures supplémentaires le samedi et le dimanche.

Les normes révisées seront graduellement appliquées en fonction de la taille de l’entreprise. Et cela afin de donner du temps aux patrons pour s’adapter. La première étape concerne les firmes embauchant plus de 300 personnes ainsi que les établissements publics, à partir du mois de juillet. C’est ensuite au tour des entités comptant entre 50 et 299 salariés, dès l’an 2020, et enfin, les autres structures de plus de cinq personnes à partir du deuxième semestre de 2021. Pour les sociétés de moins de 30 employés en particulier, il est possible, par accord entre le patronat et les syndicats, d’allonger le temps de travail de huit heures par semaine jusqu’à la fin 2022.

Les syndicats espéraient également une majoration du travail le weekend. Mais leur demande a été rejetée, et la majoration en question reste au même niveau : 50 % pour les huit premières heures supplémentaires travaillées le weekend, et 100 % pour les heures suivantes. En contrepartie, les employés des structures publiques mais aussi privées auront désormais le droit de profiter des jours fériés « payés ». La Corée du Sud va ainsi tenter de se débarrasser de sa mauvaise réputation parmi les pays de l’OCDE en matière de temps de travail. Mais il est tout aussi vrai que la réforme du code du travail pèsera lourd sur les industriels avec l’augmentation du coût de la main-d’œuvre.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>