Lee Myung-bak entendu par le Parquet pour corruption et abus de pouvoir

Publié le: 2018-03-14

Title

L'ex-président de la République Lee Myung-bak est apparu ce matin devant le Parquet. « Je présente mes excuses auprès des citoyens pour leur avoir causé de l’inquiétude. J'espère être le dernier ancien président à être entendu par la justice » a-t-il déclaré avant d’entrer au Bureau des procureurs du district central de Séoul. Il a également souligné qu'il avait beaucoup de choses à dire, mais qu’il allait s’abstenir. Rappelons que Lee a qualifié toutes les accusations à son encontre de représailles politiques de l'actuel gouvernement.

Une vingtaine de chefs d’accusation dont la corruption, le détournement de fonds et l’abus de pouvoir pèsent sur l’ancien locataire de la Maison bleue. Lee est soupçonné d'avoir perçu 11 milliards de wons, soit environ 8,3 millions d’euros. Les procureurs l’ont déjà désigné comme le principal suspect dans cette affaire. Ces dessous-de-table ont été principalement versés par le Service national du renseignement (NIS) et Samsung Electronics. Le géant sud-coréen de l’électronique aurait payé 5 millions de dollars pour couvrir les coûts du procès qui impliquait l’équipementier automobile DAS aux Etats-Unis. Pourtant, DAS appartient à Lee Sang-eun, le frère de l’ancien président. Selon l’enquête en cours, cette société de pièces automobiles serait en réalité dirigée par Lee Myung-bak. Dans ce cas, la prise en charge des frais de justice par Samsung pourrait être considérée comme un versement illicite. D'autres groupes comme Woori Financial Holdings et le groupe Daebo auraient participé à la constitution des fonds secrets dont Lee disposait.

Lorsque le montant des pots-de-vin dépasse le seuil des 100 millions de wons, l’équivalent de 75 000 euros, l’accusé peut être condamné à une peine de prison ferme supérieure à 10 ans. Les juges pourraient requérir des peines plus sévères allant jusqu’à l’emprisonnement à perpétuité. Le Parquet décidera cette semaine de lancer ou pas un mandat d'arrêt contre Lee. A noter que ce dernier est le cinquième ex-chef d'Etat sud-coréen à être interrogé par le Parquet en tant que prévenu.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>