Que faire des déchets recyclables dont la Chine ne veut plus ?

Publié le: 2018-04-05

Title

Un groupe de travail a été mis sur pied hier par le gouvernement de Séoul. Sa mission est de faire face à la crise des déchets. Le ministère de l’Environnement a organisé, hier, une première réunion en ce sens. Y ont participé des organismes concernés, dont l’Institut de l’environnement et de la technologie (Keito), la Société environnementale de Corée (Keco) et l’Agence du service de la circulation des ressources (Kora), mais aussi les entreprises privées de traitement des déchets. La création d’une telle cellule illustre bien le bouleversement que connaît actuellement le marché du recyclage. Et pour cause, la Chine a récemment fermé ses portes aux déchets recyclables étrangers, et les récupérateurs sud-coréens peinent ainsi à faire face aux prix qui dégringolent. Ce qui a contraint le gouvernement à monter au créneau.

C’est la Kora qui était chargé jusqu’à présent d’assurer les exportations des détritus. Mais les derniers changements poussent l’exécutif à prendre l’initiative et les institutions compétentes à s’unir. D’où la naissance d’un groupe de travail ad hoc, destiné à sortir les récupérateurs de l’ornière. La stratégie consiste à tourner les yeux vers d’autres parties du monde, notamment l’Asie du Sud-est, et plus particulièrement le Vietnam. Et là, le Centre de coopération environnementale, affilié au Keito, aura un rôle à jouer.

La stratégie ne s’arrête pas à refourguer les déchets triés. Elle consiste en même temps à développer de nouvelles techniques pour mieux faire valoir les ressources. Définir des normes techniques, applicables à l’ensemble de l’industrie, en est un exemple. C’est la Kora et la Société de recyclage des emballages (KPRC) qui s’en chargeront. D’un autre côté, l’actuelle crise donne du grain à moudre. Pour les experts, il est grand temps de changer nos habitudes. Selon une étude, le nombre de sacs plastiques utilisés par habitant en 2015 a atteint 420 en Corée du Sud, contre 250 en Grèce, 70 en Allemagne et à peine quatre en Finlande. Recycler et exporter des produits usagés, c’est important, mais moins que de réduire la production de ces déchets.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>