Séoul défend son embargo sur les importations de produits halieutiques japonais

Publié le: 2018-04-10

Title

La bataille judiciaire entre Séoul et Tokyo n’en finit pas. La Corée du Sud a fait appel hier d’un jugement de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant son embargo sur les importations de produits halieutiques japonais. L’affaire remonte en 2011, lorsque Séoul avait interdit d’importer des produits agricoles et de la mer originaires de la région de Fukushima. Une mesure prise suite à la catastrophe nucléaire. Mais en mai 2015, l’archipel a saisi l’OMC pour protester contre ce dispositif « discriminatoire ». Tokyo a aussi avancé que son pays voisin avait injustement demandé des mesures supplémentaires du taux de radioactivité, telles que celles du césium.

L’institution mondiale a rendu son verdict le 22 février dernier. Et elle a donné raison au plaignant. La réglementation sud-coréenne irait à l’encontre de l’accord dit SPS, ou des mesures sanitaires et phytosanitaires, notamment parce que le contrôle de Séoul visait seulement les produits japonais alors que les poissons et les fruits de mer venant d’autres parties du monde n’écartaient pas un risque de contamination similaire. Autre remarque : la mise en place des dispositifs n’était pas assez transparente. Les autorités sud-coréennes n’avaient pas précisé le seuil sanitaire ainsi que la liste des produits bannis à l’import, sans répondre non plus aux questions de la part du pays exportateur. L’organe de règlement a en revanche reconnu que le contenu du certificat d’inspection et le processus de contrôle étaient adéquats et conformes donc à l’accord international.

Le gouvernement de Moon Jae-in a donc essayé cette fois-ci de mieux justifier sa position. Il a en même temps fait remarquer que le jugement de l’organisation posait un problème, compte tenu de l’impact de l’accident nucléaire qui perdure et de l’importance de la sécurité alimentaire nationale. L’organe d’appel de l’OMC dispose normalement d’un délai de 90 jours pour prendre une décision, qui se ferait cependant attendre cette fois-ci en raison de quelques postes vacants au sein du comité. Séoul envisage de maintenir ses mesures de contrôle en attendant l’issue des différends.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>