Park Won-soon brigue un 3e mandat à la mairie de Séoul

Publié le: 2018-04-12

Title

Park Won-soon vient de se lancer dans la course à la mairie de Séoul. L’actuel maire de la capitale a officialisé aujourd’hui sa participation aux élections locales prévues le 13 juin dans une conférence de presse tenue au siège du Minjoo, la formation présidentielle. Il tente ainsi de briguer un troisième mandat consécutif. Pour cela, il doit d’abord remporter la primaire de son propre parti. Rappelons que cet ancien avocat pour les droits de l’Homme a été élu maire de Séoul en 2011 sans être affilié à aucun parti. En 2014, il a été réélu, cette fois en tant que candidat du Parti démocrate. Avant d’officialiser sa troisième candidature, il s’est rendu au cimetière national de Séoul pour se recueillir devant la tombe de l’ancien président Kim Dae-jung, lauréat du prix Nobel de la paix en 2000 pour ses efforts de rapprochement avec la Corée du Nord.

Le premier tour de la formation de centre-gauche se tiendra entre le 18 et le 20 avril. Il opposera le maire sortant à deux députés du parti, Park Young-sun et Woo Sang-ho. Si aucun candidat n'atteint la majorité absolue lors de ce premier tour de scrutin, un deuxième tour devra être organisé les 23 et 24 avril. Ces députés qui tentent de détrôner Park Won-soon parlent de l’échec de sa politique mise en place depuis six ans. Au lieu de répondre directement à ces critiques, le maire sortant met plutôt en avant son objectif de « réforme décennale de Séoul ». Il souhaite ainsi rester à la tête de l’Hôtel de ville pour quatre ans supplémentaires afin de réaliser son ambition de faire de Séoul une ville axée sur l’humain.

Celui ou celle qui remportera la primaire du Minjoo affrontera Ahn Cheol-soo du Parti Bareun-Avenir, qui avait renoncé à la candidature il y a sept ans au profit de Park Won-soon. Un autre prétendant s’appelle Kim Moon-soo. Cet ex-gouverneur de la province du Gyeonggi représentera le Parti Liberté Corée (PLC), la première formation de l'opposition.

L’élection municipale à la mairie de Séoul est un baromètre qui laisse présager les résultats des élections régionales. De plus, le poste de maire de la capitale est vu comme un tremplin pour la présidence, ou du moins comme une occasion de réaliser une plus grande ambition politique. Il revêt une importance majeure non seulement pour chaque candidat mais aussi pour les partis en lice. La concurrence sera certainement rude, surtout au sein de la formation au pouvoir.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio Mobile
  • KBS World Radio Mobile
  • La nouvelle application améliorée de KBS World Radio rassemble toute l’actualité et les contenus avec les services au préalable accessibles via différentes applications....

<

1 / 4

>