Vladimir Poutine dit attendre beaucoup de son entretien avec Moon Jae-in

Publié le: 2018-04-13

Title

Vladimir Poutine a exprimé ses attentes sur sa rencontre avec Moon Jae-in qui se rendra en Russie en juin prochain. Il s’est exprimé ainsi lors d’une cérémonie organisée mercredi en vue de remettre ses lettres de créance aux nouveaux ambassadeurs de 17 pays. Le sud-Coréen Woo Yoon-geun en faisait partie. Le président russe a déclaré dans son discours attendre beaucoup de l’entretien avec son homologue sud-coréen. A cette occasion, il a souligné le côté positif des relations amicales bien entretenues entre Séoul et Moscou. Il a fait valoir notamment que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays avait augmenté de 27 % l’année dernière pour dépasser les 19 milliards de dollars, et que les investisseurs sud-coréens participent à des programmes de développement de la région de l’Extrême-Orient russe. Dans la foulée, il a souhaité discuter avec Moon Jae-in, qui sera en visite en Russie dans deux mois, sur différents sujets internationaux y compris la coopération bilatérale et la situation dans la péninsule coréenne.

Poutine a entamé son quatrième mandat présidentiel après avoir remporté une victoire écrasante à l’élection en mars dernier. Il ne cesse de proclamer « une Russie forte » tout en alimentant la confrontation avec les Etats-Unis. En témoigne bien la situation tragique en Syrie où Washington et Moscou mènent une guerre par procuration qui ne dit pas son nom. Sur fond de ce conflit, la Russie tâche d’intensifier sa coopération avec l’Iran et la Turquie de sorte à renforcer considérablement son influence au Moyen-Orient. Et le chef du Kremlin continue de faire entendre sa voix sur divers sujets d’actualité internationale. Ainsi, certains disent même qu’« il faut demander l’avis du président Poutine si l’on veut vraiment régler un dossier international, quel qu’il soit ». Ce qui lui a permis de rassembler ses plus fervents partisans dans son pays pour jouir d’un « pouvoir absolu ».

Cette configuration des forces a un impact sur la situation géopolitique de la péninsule coréenne. La Russie fait partie des pays participant aux pourparlers à six visant à régler le dossier nucléaire nord-coréen. Au fil des années, elle a vu son influence s’affaiblir à l’ombre de la Chine. Toutefois, la région d’Extrême-Orient présente de gros enjeux pour elle. Par ailleurs, Moscou continue à entretenir un lien étroit avec Pékin. Par conséquent, on s’attendait déjà à ce que Poutine s’investisse plus activement autour des questions de la péninsule coréenne. Quant à la Corée du Sud, elle a absolument besoin de la coopération de la Russie pour faire installer la paix dans la région et la dénucléarisation de la péninsule. C’est pourquoi on attend beaucoup de la visite du président Moon à Moscou en juin prochain.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio Mobile
  • KBS World Radio Mobile
  • La nouvelle application améliorée de KBS World Radio rassemble toute l’actualité et les contenus avec les services au préalable accessibles via différentes applications....

<

1 / 4

>