L’emploi d’armes chimiques ne doit en aucun cas être toléré, selon Séoul

Publié le: 2018-04-16

Title

La Corée du Sud a fermement condamné l’emploi d’armes chimiques en Syrie. Elle a exprimé sa profonde préoccupation devant l'allégation rapportée selon laquelle près de 70 personnes, dont des enfants, ont trouvé la mort dans des bombardements près de Damas. Les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont mené samedi dernier des frappes ciblées contre les installations destinées à la production d'armes chimiques afin de condamner le régime de Bachar al-Assad, accusé d'attaques chimiques sur des civils.

Le gouvernement sud-coréen a exprimé son opposition à l’usage d’armes chimiques à travers une déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Noh Kyu-duk, lors d'un briefing de presse régulier. « En aucun cas l’emploi d’armes chimiques, qui constitue une menace pour la paix et la sécurité de la communauté internationale, ne doit être toléré », a-t-il déclaré. Même s’il n’a pas participé à l’opération militaire visant la Syrie, le pays du Matin clair a clairement exprimé son soutien aux efforts déployés à l’échelle internationale afin d’éviter de faire des victimes parmi les civils innocents.

Faisant partie des 192 pays membres de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), la Corée du Sud s’oppose avec fermeté à leur usage. L’OIAC a été créée le 29 avril 1997 pour mettre en œuvre la convention sur les armes chimiques, entrée en vigueur la même année. Elle a pour mission de débarrasser le monde de ce type d’armes toxiques. Selon le traité international, la mise au point, la fabrication, le stockage et l'usage d’armes chimiques sont interdits sauf si celles-ci sont utilisées à des fins de recherche ou pour un tout autre but pacifique.

Contrairement à son voisin, la Corée du Nord n’a pas encore adhéré à l’OIAC. Rappelons que Kim Jong-nam, le demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a été assassiné en février 2017 par un agent neurotoxique à l'aéroport de Kuala Lumpur en Malaisie. Le régime de Damas répète les attaques chimiques contre son peuple. Les exemples de ces deux pays vont à l’encontre des efforts déployés par la communauté internationale sous l’égide de l’OIAC pour créer un monde sans armes chimiques.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>