Moon Jae-in réaffirme l’importance d’une dénucléarisation de la Corée du Nord

Publié le: 2018-05-08

Title

L’amélioration des relations intercoréennes passera forcément par la dénucléarisation du Nord. A l’approche du sommet entre Séoul, Tokyo et Pékin, le président sud-coréen l’a confirmé dans une interview écrite accordée au quotidien japonais Yomiuri Simbun. Moon Jae-in a notamment attaché de l’importance à l’établissement des modalités concrètes de la dénucléarisation au cours du sommet Trump-Kim. Pour lui, la volonté de Kim Jong-un de le faire, qu’il avait d’ailleurs lui-même vérifié lors de leur rencontre, servira de tremplin pour le succès des discussions entre Pyongyang et Washington. Le chef de l’Etat a aussi affirmé qu’il assumerait tout son rôle pour que son pays frère et son allié américain puissent renforcer leur confiance mutuelle et trouver un terrain d’entente. Sans oublier de « travailler coude à coude avec les principaux pays de la communauté internationale, dont le Japon. »

Le locataire de la Maison bleue s’est également intéressé aux relations entre Pyongyang et Tokyo. A ce sujet, c’est le dialogue qui compterait sous divers angles. Cela contribuerait en particulier à normaliser leurs relations bilatérales tout en garantissant la sécurité du régime communiste. Selon Moon, le Premier ministre japonais Shinzo Abe avait dit être disposé à rompre avec leur passé et à rétablir leurs relations diplomatiques. Le dirigeant sud-coréen avait transmis ce message à son homologue du Nord, qui avait à son tour fait part de son intention de parler avec le leader japonais. Il attend en même temps du gouvernement japonais son soutien et sa coopération pour promouvoir une paix durable dans la péninsule. L’enlèvement de citoyens nippons par le régime de Pyongyang ferait aussi partie des dossiers à suivre ensemble.

C’est demain que Moon s’entretiendra avec ses homologues nippon et chinois. Ainsi tenteront-ils enfin de reconstruire leur « diplomatie de la navette ». En principe, ils organisent ce rendez-vous chaque année, tour à tour, qui n’a cependant pas eu lieu depuis novembre 2015 : Pékin et Tokyo se sont brouillés, et Séoul a été bouleversé par la destitution de l’ancienne présidente Park Geun-hye. Leurs retrouvailles ont été largement favorisées par le changement de la donne géopolitique. Le timing est révélateur : ces pourparlers à trois ont lieu au lendemain du sommet des deux Corées et à la veille du sommet américano-nord-coréen. La Corée du Sud a besoin de la coopération de ses deux voisins alors que ces derniers s’inquiètent d’être laissés de côté. La Chine espère avoir la parole dans le dossier nord-coréen tout en proposant des pourparlers à quatre. Le Japon, pour sa part, cherche à se rapprocher du royaume ermite par le biais des négociations sur la libération de ses citoyens détenus. Leur rôle à jouer dans ce climat de détente inattendu pourra peut-être se concrétiser à l’issue des discussions trilatérales de demain.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>