Le plan de sauvetage de GM Korea entériné par l’exécutif

Publié le: 2018-05-11

Title

Le gouvernement sud-coréen a définitivement validé le plan de sauvetage de GM Korea. L’ « affaire GM » semble ainsi avoir franchi le palier le plus critique. Selon l’exécutif, ce projet a été ratifié, lors de la réunion interministérielle sur le renforcement de la compétitivité industrielle. Elle a été organisée hier sous l’égide du ministre des Finances Kim Dong-yeon, qui est également le vice-Premier ministre à l’économie. Il s’agissait d’approuver l’accord récemment conclu entre le premier constructeur automobile américain et la Korea Development Bank (KDB), le deuxième plus gros actionnaire de la filiale sud-coréenne.

Le plan de sauvetage se résume en trois points clés. D’abord, il s’agit d’investir au total 7,1 milliards de dollars dans l’entreprise. La maison-mère de GM Korea et la banque publique sud-coréenne se sont engagées à apporter respectivement 6,4 milliards et 750 millions de dollars. Avant tout, le géant américain a convenu de reconvertir en actions l’intégralité de son prêt existant accordé à sa filiale, à savoir 2,8 milliards de dollars. D’ailleurs, il va octroyer un nouveau prêt de 3,6 milliards de dollars à un taux plus bas pour les investissements dans les équipements. Ensuite, General Motors ne pourra pas vendre des actions de sa filiale au pays du Matin clair au cours des cinq premières années. Et après, il aura l’obligation de garder son statut de premier actionnaire en maintenant sa participation au-dessus des 35 % durant les cinq ans suivants. Autrement dit, il ne pourra pas se retirer du marché sud-coréen pendant au moins dix ans. Dans le même esprit, il a promis de créer en Corée du Sud un siège régional pour l’Asie-Pacifique, d’acheter davantage de pièces détachées « made in Korea », et d’ouvrir un site d’essais de choc au sein du centre de recherche et de développement, entre autres.

Enfin, la Korea Development Bank (KDB) gardera son droit de veto en tant que deuxième actionnaire pour les décisions spéciales. A ce propos, cette banque doit injecter la somme promise dans le courant de cette année et maintenir sa participation au niveau de 17 %. D’ailleurs, elle aura un droit de contrôle plus renforcé de sorte qu’elle puisse avoir accès aux informations importantes, à l’exception de celles relevant de la confidentialité commerciale.

Pour rappel, tout avait commencé le 13 février dernier, le jour où GM Korea, en grande difficulté, avait annoncé la fermeture de son usine à Gunsan. Depuis lors, sa maison-mère et le gouvernement sud-coréen ont mené un bras de fer acharné avant de s’accorder sur le plan de sauvetage. Ainsi, le pire a été évité. Néanmoins, certains disent que ce projet n’est pas suffisant, étant donné qu’il ne précise pas les mesures visant à préserver les emplois et à prévenir la récurrence d’une même crise.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>