Reprise des travaux parlementaires après un blocage de 42 jours

Publié le: 2018-05-15

Title

Paralysée par le bras de fer des partis rivaux pendant 42 jours, l’Assemblée nationale a enfin repris ses travaux aujourd’hui. A l’issue de leur réunion hier soir, les chefs de groupe parlementaire des quatre principaux partis ont annoncé qu’une entente avait été trouvée : le projet d’additif budgétaire sera voté ce vendredi, en même temps que le projet de loi sur l’enquête spéciale portant sur l’affaire dite « Druking ». Ces tentatives de manipulation de l’opinion publique en ligne n’avaient pas fait l’objet d’une enquête scrupuleuse aux yeux des opposants, qui insistaient donc sur la désignation d’un procureur indépendant. Ils mettaient par contre leur veto à la rallonge budgétaire. Pour eux, celle-ci n’aurait pas rempli les conditions nécessaires et serait une politique populiste à l’approche des élections locales. Cette bourse est cependant indispensable, selon le parti présidentiel, afin de résoudre la crise du chômage.

Leur accord in extremis a également tenu compte du délai de démission des députés. Hier était la date limite pour traiter la démission des quatre élus qui vont se présenter au scrutin du 13 juin. Une fois un terrain d’entente trouvé, les partis politiques ont donc organisé une séance parlementaire réservée à ce dossier. Et ils enchaînent à partir d’aujourd’hui avec les questions liées à l’économie et à la vie quotidienne des citoyens.

Les travaux parlementaires ont désormais repris, mais le climat est loin d’être apaisé. Si les camps rivaux sont parvenus à un accord global, les points litigieux demeurent entiers. Les quatre partis ne se sont pas encore entendus sur l’ampleur de l’équipe du procureur spécial ni sur la période de l’enquête. Sa composition poserait aussi problème. Une équipe d’enquêteurs indépendants sera menée par un des deux candidats choisis par les trois formations d’opposition parmi quatre procureurs recommandés par le barreau du pays. Concernant le projet de crédit supplémentaire, son examen doit être réalisé en quatre jours seulement, d’où une forte chance qu’il soit bâclé. Il est donc nécessaire pour certains de revenir sur l’entente. Autre point de litige non négligeable : l’adoption d’une résolution de soutien à la fameuse Déclaration de Panmunjom, qui risque aussi de diviser le monde politique.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio Mobile
  • KBS World Radio Mobile
  • La nouvelle application améliorée de KBS World Radio rassemble toute l’actualité et les contenus avec les services au préalable accessibles via différentes applications....

<

1 / 4

>