Exercices militaires conjoints : Séoul et Washington vont faire profil bas

Publié le: 2018-06-04

Title

Tous les efforts sont déployés pour faire du sommet entre Pyongyang et Washington une réussite, y compris dans le domaine militaire. Les chefs des armées de Corée du Sud et des Etats-Unis ont décidé de modérer l’ampleur de leurs exercices militaires conjoints. Cette décision a été prise samedi dernier lors de la rencontre entre le ministre sud-coréen de la Défense Song Young-moo et son homologue américain James Mattis, en marge du 17e forum sur la sécurité en Asie à Singapour. Cet engagement militaire a été pris afin de soutenir les efforts diplomatiques que les deux pays déploient en vue de la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Les manœuvres militaires sud-coréano-américaines se poursuivront suivant le programme établi annuellement, mais de manière plus discrète. Plus précisément, les autorités des deux pays limiteront leurs activités de communication liées à ces exercices.

La Corée du Sud et les Etats-Unis organisent chaque année trois exercices collectifs, à savoir « Key Resolve », « Foal Eagle » et « Ulchi Freedom Guardian ». Ces entraînements auront toujours lieu selon le planning annuel déterminé conjointement par les deux pays. Mais ceux-ci pourraient faire profil bas et se passer de toute communication. Les deux ministres ont souligné le fondement inébranlable de leur alliance. Cependant, ils ont laissé entendre que les exercices militaires conjoints pourraient connaître des changements concernant leurs modalités et surtout le recours à l’arsenal stratégique américain.

Rappelons que le régime communiste ne cesse de critiquer les manœuvres menées par Séoul et Washington. Pourtant, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un ne les a pas remises en cause lors de son premier sommet avec le président sud-coréen Moon Jae-in le 27 avril dernier. En revanche, Pyongyang a annulé les pourparlers intercoréens de haut niveau prévus le 16 mai, justement en guise de protestation contre ces exercices. Il a aussi dénoncé vendredi la participation sud-coréenne à l’exercice militaire RIMPAC (Rim of the Pacific). Et il a répliqué à l’« Ulchi Freedom Guardian » par le biais d’un article publié hier dans le Rodong Sinmun.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio Mobile
  • KBS World Radio Mobile
  • La nouvelle application améliorée de KBS World Radio rassemble toute l’actualité et les contenus avec les services au préalable accessibles via différentes applications....

<

1 / 4

>