« Premiers pourparlers » entre Trump et Kim le 12 juin à 9h

Publié le: 2018-06-05

Title

La rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un aura lieu le 12 juin à 9h, heure de Singapour. La Maison blanche l’a confirmé, et l’organisation du sommet historique semble être sur les rails. Le 12 juin à 9h se dérouleront les « premiers pourparlers », a précisé Sarah Sanders au cours du briefing régulier hier. La porte-parole de la présidence américaine a aussi annoncé que Washington concentrait ses efforts sur cet entretien bilatéral. Mais pourquoi ce terme « premiers » ? Les propos que Donald Trump a tenus le 1er juin y font allusion. En effet, il avait qualifié les discussions à Singapour de « processus ». Et de souligner : « Je n’ai jamais dit que les négociations s’effectueraient en une fois, ou que nous les bouclerions d’un seul coup ».

D’après Sanders, ces négociations préparatoires sont désormais entrées dans leur dernière ligne droite. Actuellement, les deux parties s’entretiennent à Singapour sur les questions de protocole et d’escorte, et à Panmunjom sur l’ordre du jour. Toujours selon la porte-parole de la Maison blanche, dans ce village de la trêve, elles ont fait des progrès à la fois « très positifs et significatifs » dans leurs concertations. Celles-ci comportent évidemment des modalités de dénucléarisation. Mais pour les démocrates américains, ce n’est pas encore le moment de desserrer l’étau sur la Corée du Nord. Le Parti démocrate a en ce sens fait parvenir un courrier à leur président. Ses principaux sénateurs ont notamment subordonné la levée des sanctions au démantèlement des installations nucléaires et chimiques de Pyongyang. Parmi les autres conditions évoquées : l’arrêt des activités de production ou d’enrichissement d’uranium et de plutonium, le démontage définitif des infrastructures nucléaires ainsi que l’abandon complet du programme balistique.

A ce propos, rien n’a changé dans la position de l’administration américaine, si l’on en croit la Maison blanche. Son affirmation viserait d’ailleurs à couper court aux rumeurs selon lesquelles elle serait susceptible de mettre de l’eau dans son vin. Petit rappel : à l’issue de sa rencontre le week-end dernier à Washington avec Kim Yong-chol, le bras droit de Kim Jong-un, Trump a récusé l’expression « pression maximale », ce qui a suscité des interrogations sur un éventuel desserrement de l’étau américain.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>