Sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-un

Publié le: 2018-06-12

Title

Après tant de rebondissements et de suspense, le très attendu sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un a enfin eu lieu, aujourd’hui, à l’hôtel Capella sur l’île singapourienne de Sentosa. Cette rencontre historique était inimaginable il y a encore un an. La péninsule coréenne était alors sous très haute tension à la suite des essais nucléaire et balistique de Pyongyang. Mais le vent a tourné depuis les JO d’hiver de PyeongChang en février dernier, et la déclaration de Berlin du président sud-coréen a marqué le point de départ en juillet 2017.

En effet, la prise de fonction de Moon Jae-in il y a un peu plus d’un an avait suscité l’espoir d’un réchauffement des relations intercoréennes. Pyongyang a pourtant jeté une douche froide en lançant un nouveau type de missile à longue portée, quatre jours seulement après l’arrivée du nouveau locataire de la Maison bleue. Le Nord a ensuite procédé à sept nouveaux tirs de missile et même à un sixième test atomique tout en mettant la région en état d’alerte. Dans ce contexte, à la tribune de la fondation Körber en juillet 2017, Moon a affiché son intention de dialoguer avec le leader nord-coréen Kim Jong-un. Depuis, il a décuplé ses efforts pour inviter une délégation nord-coréenne à PyeongChang en vue de faire des « Olympiades de la paix » et de jeter ainsi les bases de la paix dans la région.

Tous ces efforts ont donc porté leurs fruits. Début 2018, Kim Jong-un a saisi la main tendue par Moon. Par le biais du discours du Nouvel an, il s’est déclaré disposé à envoyer ses athlètes à PyeongChang et à entamer un dialogue avec le Sud. Par la suite, Séoul et Pyongyang ont échangé leurs délégations, et se sont aussi mis d’accord sur l’organisation du sommet intercoréen. C’est dans ce cadre que les émissaires spéciaux du président sud-coréen ont transmis le 3 mars à Washington la proposition de Kim sur un sommet bilatéral. Une offre aussitôt acceptée par Donald Trump. Ainsi la rencontre historique s’est-elle concrétisée.

Ensuite s’est tenu le sommet intercoréen. Le 27 avril au village de la trêve de Panmunjom sur la frontière, les dirigeants des deux Corées ont signé la fameuse déclaration de Panmunjom, qui promet une dénucléarisation complète et l’installation de la paix. Moon Jae-in n’a cessé d’établir des ponts entre son pays frère et son allié américain. Le 22 mai, il s’est envolé pour Washington afin de discuter avec Trump des mesures à prendre pour rassurer le régime communiste au sujet de sa sécurité. Le même jour, le sommet a été fixé au 12 juin à Singapour. Mais tous ces efforts ont failli tomber à l’eau. Le 24 mai, la Maison blanche a soudainement annulé ce rendez-vous inédit. Les accusations sévères de Pyongyang contre les exercices annuels conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis en étaient à l’origine. Et là, Moon a de nouveau joué les médiateurs. Son entretien surprise avec Kim, le 26 mai à Panmunjom, a ravivé l’espoir des pourparlers, ce qui a donné lieu à des discussions préparatoires à la rencontre Trump-Kim, qui a enfin vu le jour aujourd’hui à Singapour.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>