Elections locales : le parti au pouvoir rafle la mise

Publié le: 2018-06-14

Title

Le résultat est sans surprise. A l’issue des élections locales et des législatives partielles hier, le Minjoo a remporté une victoire écrasante. Le parti au pouvoir a décroché 14 des 17 postes municipaux et de gouverneur qui étaient en jeu. Le Parti Liberté Corée (PLC), le premier camp d’opposition, devait quant à lui s’en contenter de deux, dans la ville de Daegu et dans la province de Gyeongsang du Nord, le bastion traditionnel des conservateurs. A l’île de Jeju, le candidat sans étiquette Won Hee-ryong a été élu.

Le parti présidentiel a ainsi mis la main sur l’ensemble de la région métropolitaine. En plus de la capitale, de la province de Gyeonggi et de la ville d’Incheon, il est aussi arrivé en tête à Busan et à Ulsan, ainsi que dans la province de Gyeongsang du Sud. Dans ces trois régions, il n’était jamais sorti gagnant. On peut donc parler de succès historique pour le centre-gauche. En tenant compte de sa prouesse dans les provinces de Chungcheong et de Gangwon, tout comme dans la ville de Sejong, sans parler des provinces de Jeolla, le berceau du parti, le Minjoo a de facto raflé les élections. Il en va de même pour les 226 postes de chefs de collectivités locales. Les électeurs ont choisi plus de 150 candidats du parti de Moon Jae-in, contre quelques 50 de son rival PLC. En particulier, mis à part Seocho, tous les arrondissements de Séoul sont revenus au Minjoo. Celui-ci a aussi remporté les législatives partielles, avec 11 des 12 circonscriptions en jeu.

Comment expliquer ce triomphe ? En tête vient le désamour de la population pour la formation de l’ex-présidente destituée Park Geun-hye, à quoi s’ajoutent les effets du réchauffement des relations intercoréennes. Pour y faire face, l’opposition avait martelé la nécessité d’un contre-pouvoir, tout en pointant du doigt le bilan mitigé de l’économie de l’actuelle administration, mais sans succès. Ainsi, l’exécutif aura désormais les coudées franches sur sa politique nord-coréenne et sur les réformes liées à la vie quotidienne de la population. A contrario, dans les camps d’en face, leurs patrons se voient obligés d’assumer leur responsabilité pour cette cinglante défaite.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>