Le ministre des Finances exprime ses préoccupations face à l’augmentation du smic

Publié le: 2018-07-16

Title

Le ministre des Finances exprime ses préoccupations liées à l’augmentation du salaire minimum. Après une réunion matinale tenue aujourd’hui avec le gouverneur de la Banque de Corée, Kim Dong-yeon a déclaré que la hausse du smic pourrait peser sur l’économie nationale durant la deuxième moitié de cette année. Ce n’est pas la première fois qu’il tient des propos plutôt défavorables à cette revalorisation. Le vice-Premier ministre à l’économie avait déjà évoqué les risques pour le marché de l’emploi, compte tenu de l'augmentation du fardeau financier des employeurs. Ainsi, il a fait savoir de manière constante ses inquiétudes face à une augmentation à deux chiffres de la rémunération de base qui pourrait fragiliser davantage le milieu économique.

Kim souligne l’importance de faire preuve de flexibilité, en mettant en garde contre la flambée des coûts de la main-d’œuvre pour atteindre à tout prix un salaire horaire de 10 000 wons, à savoir environ 7,6 euros, ce qui était l’une des promesses électorales du président Moon Jae-in. La Commission de négociation de la rémunération minimale a décidé samedi d’augmenter le salaire minimum horaire à 8 350 wons dès 2019, soit à peu près 6,3 euros. Cela représente une progression de 10,9 %. Rappelons qu’elle avait validé en 2017 une revalorisation record de 16,4 %. Bref, la nouvelle hausse est moins importante que l’an dernier. Par conséquent, l’engagement phare du locataire de la Maison bleue ne pourra pas être réalisé en 2020.

Les avis divergent quant aux répercussions de cette mesure sur l’emploi. Le marché du travail a déjà affiché des signes inquiétants. La hausse du nombre de recrutements entre février et juin s’est élevée à près de 100 000. En mai, elle est tombée sous ce seuil symbolique. Certains attribuent cette mauvaise performance à la montée en flèche du smic. En revanche, le gouvernement met en avant un contexte de dégradation de la conjoncture économique générale dans le pays. Le patronat et le syndicat ne cachent pas leur déception. D’abord, les représentants des employés s’attendaient à une majoration beaucoup plus importante en raison de la nouvelle législation qui permet d’intégrer dans la rémunération minimale une partie des primes payées tous les mois ainsi que d'autres versements. Le patronat a boycotté la négociation en défendant le statu quo, ce qui est du jamais-vu. Afin d’assurer la stabilité sur le marché de l’emploi, le gouvernement a apporté un soutien financier aux petits commerçants estimé à 3 000 milliards de wons, environ 2,3 milliards d’euros. Ce montant n’augmentera pas car le ministre des Finances s’y opposait en mettant en garde contre l’intervention des autorités publiques sur le marché.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio Mobile
  • KBS World Radio Mobile
  • La nouvelle application améliorée de KBS World Radio rassemble toute l’actualité et les contenus avec les services au préalable accessibles via différentes applications....

<

1 / 4

>