Aller au menu Aller à la page

La Corée du Sud enregistre des records de température

#Gros plan sur l'actualité l 2018-08-05

Journal

ⓒ KBS News

Alors que la canicule continue de sévir sur la péninsule, la Corée du Sud a connu la plus haute température jamais enregistrée depuis l'introduction du système d'observation météorologique moderne. Le 1er août, vers 16h, le mercure a atteint 41°C à Hongcheon, dans la province de Gangwon. Les températures des villes comme Chuncheon, Uiseong, Yangpyeong ou Chungju ont également dépassé le seuil des 40°C. À Séoul, le mercure a atteint 39,6°C au pic de la journée. Dans la nuit du 1er au 2 août, la température n'est pas descendue en dessous de 30°C dans la capitale sud-coréenne.


C'est en 1904, à Busan et à Incheon, qu'un système d'observation météorologique moderne a été mis en place. A Séoul, il a été introduit en 1907. Les 41°C enregistrés à Hongcheon mercredi constituent un record jamais atteint depuis la mise en place de ce système. L'ancien record date du 1er août 1942, à Daegu, avec 40°C. La température dans la capitale a également établi un nouveau record à 39,6°C, battant l'ancien record de 38,4°C enregistré le 24 juillet 1994.


Cette canicule sans précédent va perdurer encore quelques temps. Selon Météo-Corée, depuis la fin précoce de la saison des pluies le 11 juillet, les précipitations se font rares. Dans ces conditions, sous l'effet conjugué de l'anticyclone continental du Tibet et de l'anticyclone du Pacifique Nord, de fortes chaleurs font rage sur la péninsule coréenne. Elles devraient se poursuivre au moins jusqu'à début août, avec la possibilité de battre un nouveau record de température.


Les conséquences de cette vague de chaleur sont considérables. Selon les données du Service national de l’assurance maladie (NHIS), chaque année, environ 18 000 personnes se rendent à l'hôpital en raison de la canicule. Le record a été atteint en 2016, avec 21 000 personnes. Cette année encore, la canicule exceptionnelle devrait conduire plus de 20 000 personnes aux urgences.


Les dégâts matériels sont également importants. A Hongcheon, où le record de température a été enregistré, les fortes chaleurs ont provoqué des fissures sur les autoroutes. Des incendies d'origine naturelle se sont déclarés partout dans le pays. Dans certaines localités, des coupures d'électricité ont été produites en raison d'une surcharge sur le réseau électrique. L'agriculture souffre également de la canicule extrême. Le nombre d'animaux morts à cause des fortes chaleurs s'élève à plus de trois millions.


Face à cette situation, les autorités publiques multiplient les mesures pour protéger les citoyens et prévenir les risques. Les collectivités locales mobilisent les camions-citernes de l'armée pour arroser les espaces publics. Le Premier ministre Lee Nak-yon a ordonné de suspendre les travaux sur les chantiers publics durant les épisodes de forte chaleur. Dans ce cas, les pénalités de retard ne seront pas appliquées. Le gouvernement étudie également la possibilité de baisser provisoirement le prix de l'électricité. Enfin, à l’Assemblée nationale, les députés envisagent d'adopter un texte reconnaissant officiellement la canicule comme une catastrophe naturelle.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >