Aller au menu Aller à la page

La Corée du Sud va développer de nouveaux moteurs de croissance pour créer des emplois

#Gros plan sur l'actualité l 2018-09-09

Journal

ⓒ YONHAP News

Le gouvernement sud-coréen a décidé de mobiliser ses efforts pour développer de nouveaux moteurs de croissance, en exploitant leur potentiel de création d'emplois. Lors d'une réunion jeudi à l'Assemblée nationale, le Minjoo, le parti au pouvoir, le gouvernement et le bureau présidentiel se sont mis d'accord pour renforcer le soutien et les investissements dans les nouveaux secteurs innovants que sont la bio-santé, les logiciels et la propriété intellectuelle.


Dans le secteur de la bio-santé d’abord, l’exécutif a décidé d'accroître son aide aux activités de R&D afin de développer les industries pharmaceutique, cosmétique et des équipements médicaux en y appliquant les technologies de pointe en matière d'intelligence artificielle et d'information et de communication. Il prévoit notamment d'améliorer les infrastructures de développement des nouveaux médicaments au sein des complexes médicaux de haute technologie situés à Osong et à Daegu. Le soutien à la R&D sera aussi renforcé dans le domaine des équipements médicaux innovants tels que les micro-robots chirurgicaux et les robots assistants. La diversification des débouchés d’exportation des industries cosmétiques sera également encouragée. Dans ce cadre, le gouvernement accompagnera le développement des produits cosmétiques sur mesure, adaptés aux différents types de peau. 


Les logiciels informatiques sont également au cœur de la démarche de l’exécutif. La formation des spécialistes du secteur sera améliorée, notamment par la rénovation des programmes universitaires en la matière. Les aides financières à la création de startups seront aussi renforcées. En outre, le gouvernement introduira ce qu'on appelle un « bac à sable réglementaire »,  qui permettra aux entreprises concernées d’exercer leurs activités sans se soucier des contraintes réglementaires pendant un certain temps. Ce système devrait faciliter l'innovation des produits et des services.


Enfin, pour ce qui est du secteur de la propriété intellectuelle, des programmes de coopération entre le gouvernement, les collectivités locales, les entreprises et les universités seront mis en place pour favoriser la formation des étudiants et leur offrir des débouchés professionnels. Le gouvernement s'efforcera d'accroître la participation du secteur privé dans l'exécution des commandes publiques dans le domaine des études et des analyses de brevets. 


Toutes ces mesures auront pour but de permettre à la fois le développement des nouveaux moteurs de croissance et la création d'emplois, au moment où la Corée du Sud connaît un ralentissement de sa croissance et une dégradation considérable de son marché du travail. Le gouvernement présentera les détails de ces mesures après la réunion du Comité présidentiel sur les emplois, prévue le 11 septembre prochain.

Contenus recommandés