Aller au menu Aller à la page

Le basket-ball

#Carte postale sonore l 2018-10-13

Entre nous

ⓒ Getty Images Bank

Le basket-ball est le troisième sport préféré des sud-Coréens, derrière le football et le baseball. Parmi les stades connus de la capitale, on en trouve un en plein air, à Jamsil, dans le sud-est. Le 14 novembre 2015, c’est dans l’arrondissement de Guro, au sud-ouest de Séoul qu’a ouvert le rutilant stade couvert Gocheok Sky Dome.


ⓒ YONHAP News

Il existe plusieurs ligues, dont la ligue masculine de basket-ball appelée la Korean Basketball League (KBL) ainsi que la ligue féminine dénommée Women’s Korea Basketball League (WKBL). Contrairement à la fédération masculine qui n’en propose qu’une, la WKBL propose deux saisons par an. Au printemps dernier, la Corée du Sud a décidé de limiter la taille des basketteurs étrangers jouant en ligue coréenne à deux mètres.


ⓒ YONHAP News

Lors des Jeux asiatiques de Jakarta-Palembang qui ont eu lieu cet été, une équipe féminine unifiée de basket-ball a été formée et a remporté la médaille d’argent. Elle a représenté les deux Corées en jouant sous les couleurs du drapeau de la péninsule bleue sur fond blanc.


ⓒ YONHAP News

Parmi les joueurs connus, on retrouve Ha Seung-jin, seul sud-Coréen à avoir intégré la NBA, mais aussi Moon Tae-jong qui est apparu au FIBA Eurocup All-Star Day en 2005 et 2006. Quant à Seo Jang-hoon, c’est par sa reconversion sur le petit écran qu’il a commencé à voir sa popularité augmenter. Il apparait régulièrement dans des émissions de variétés où il est souvent mis en scène et joue de sa grande taille par rapport aux autres invités et présentateurs.

Contenus recommandés