Aller au menu Aller à la page

Mike Pompeo accueillera Kim Yong-chol ce jeudi à New York

#Info plus l 2018-11-06

Journal

ⓒYONHAP News

La rencontre entre Mike Pompeo et Kim Yong-chol aura lieu le 8 novembre à New York. Cette discussion de haut niveau sera déterminante pour les relations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. Si Pyongyang donne une réponse susceptible de satisfaire aux exigences de Washington, leurs négociations seront remises sur les rails. Dans le cas contraire, on pourrait assister à un retour de l’affrontement entre les deux pays. Les négociations bilatérales sont actuellement dans l’impasse depuis la 4e visite du secrétaire d’Etat américain dans le pays communiste. Dans ce contexte, il recevra ce jeudi le vice-président du Parti nord-coréen des travailleurs à New York.


D’après le département d’Etat américain, les discussions viseront à aborder une dénucléarisation définitive et entièrement vérifiée du royaume ermite et à faire progresser l’application de l'accord de Singapour, conclu en juin entre Donald Trump et Kim Jong-un. Bref, le lancement du processus de dénucléarisation du régime et la proposition de mesures compensatrices américaines constitueront les grands enjeux de cette rencontre. La tenue d’un 2e sommet entre les dirigeants dépendra des résultats de la rencontre de haut rang cette semaine. Dans une ambiance bon enfant, Mike Pompeo et Kim Yong-chol pourront évoquer le sujet, voire en déterminer la date et le lieu. Le cas échéant, il s’agira d’un progrès important dans les échanges bilatéraux.


Plus précisément, il sera question de l’inspection du site d’essais nucléaires à Pyunggye-ri et de celui d’engins balistiques de Dongchang-ri. Rappelons qu’elle faisait partie des engagements du régime communiste lors de la 4e visite de Mike Pompeo au Nord. Cette inspection peut s’élargir jusqu’au site nucléaire de Yongbyon. De plus, la Maison blanche pourra non seulement demander la dénucléarisation, mais aussi des mesures destinées à la vérifier avant de lever ses sanctions contre Pyongyang. Ce dernier a affiché sa détermination de ne rien céder face à cette manœuvre qu’il a qualifiée de malveillante. Les positions des deux camps sont donc très différentes. D’où les perspectives mitigées sur la prochaine rencontre à New York. Il est d’autant plus difficile de prévoir l’issue de cette réunion que ces divergences peuvent aussi bien être une stratégie de négociation qu’un véritable désaccord.

Contenus recommandés