Aller au menu Aller à la page

Nouvelle visite surprise de Kim Jong-un en Chine

2019-01-08

Journal

ⓒKBS News

Selon les médias chinois et nord-coréens, Kim Jong-un effectue en ce moment une visite surprise dans l’empire du Milieu jusqu’au 10 janvier. Le dépl

acement du leader nord-coréen montre qu’un nouveau sommet entre Washington et Pyongyang est imminent. Il faut savoir que la Chine est l’unique alliée du régime, isolé par les sanctions internationales. Pour Pékin, le royaume ermite a une importance stratégique. D’où la nécessité d’organiser une rencontre de leurs leaders avant la 2e rencontre envisagée entre Kim et Trump.


Ce n’est pas la première visite du jeune dirigeant en Chine. Il s’y est déjà rendu à trois reprises l’an dernier, et chaque visite a précédé une prise de décision importante : en mars, tout juste avant l’arrivée à Pyongyang du secrétaire d’Etat américain, en mai et en juin à l’approche du tout premier sommet avec Trump qui s’est tenu le 12 juin à Singapour. Tout compte fait, l’arrivée de Kim III à Pékin montre que les préparatifs pour ce second sommet Trump-Kim semblent être sur les rails.


Le but du voyage de Kim Jong-un est de partager et d’ajuster les mesures à prendre avec son allié le plus fidèle afin d’assurer un rapport de force équilibré lors des négociations avec les Etats-Unis et d’obtenir la levée des sanctions. Quant à la Chine, elle cherche à faire de sa relation particulière avec Pyongyang un levier pour se mettre en position de force lors de sa guerre commerciale avec les Etats-Unis. Une bonne entente entre les deux pays communistes pourrait donner un coup de pouce aux négociations entre Washington et Pyongyang. Pourtant, l’équation pourrait se compliquer si la Corée du Nord bombe le torse, soutenue par son tuteur diplomatique et commercial, et que les Etats-Unis pointent du doigt l’intervention de la Chine. Pour l’instant, la Maison blanche se montre plutôt prudente, craignant un rapprochement excessif entre Pékin et Pyongyang, même si Mike Pompeo a parlé du « rôle positif » de la Chine dans le dossier nord-coréen.

Contenus recommandés