Aller au menu Aller à la page

Kim Jong-un et Xi Jinping ont tenu leur 4e sommet

#Gros plan sur l'actualité l 2019-01-13

Journal

ⓒYONHAP News

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président chinois Xi Jinping ont réaffirmé leur position sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne, lors de leur quatrième sommet qui s’est tenu mardi à Pékin. A cette occasion, les deux hommes ont également fait part de leurs attentes concernant le prochain sommet Pyongyang-Washington.


Kim III a effectué une visite en Chine du 7 au 10 janvier. Le jeune leader s'y est déjà rendu à trois reprises l'an dernier. Ce nouveau déplacement dans l'empire du Milieu intervient au moment où son prochain sommet avec le président américain Donald Trump est en préparation, après leur première rencontre historique en juin dernier à Singapour.


Lors de leur dernier tête-à-tête, Kim et Xi ont échangé leurs opinions sur la situation actuelle et ont coordonné leurs stratégies dans la perspective du prochain sommet Corée du Nord-Etats-Unis. Leurs discussions ont porté notamment sur le renforcement des relations nord-coréano-chinoises, sur le processus de dénucléarisation de la péninsule coréenne ou encore sur le rôle de Pékin dans ce processus.


Xi Jinping a estimé que d'importants progrès avaient été accomplis vers un « règlement politique de la question de la péninsule coréenne ». Il a affirmé qu’aux côtés de la Corée du Nord et des autres pays concernés, la Chine jouerait un rôle « positif » et « constructif » dans le processus visant à défendre la paix et la stabilité dans la péninsule et à réaliser la dénucléarisation. Le président chinois a souligné la nécessité de renforcer la communication stratégique avec son allié et de promouvoir les relations d'amitié et de coopération afin de développer les liens bilatéraux de manière saine et stable.


Pour sa part, Kim Jong-un s’est félicité de l'apaisement des tensions dans la péninsule survenu l'année dernière, et a réaffirmé sa volonté de dénucléariser son pays. Le leader nord-coréen a ajouté qu'il s'efforcerait d'obtenir des résultats à la hauteur des attentes de la communauté internationale lors de sa prochaine rencontre avec l’occupant de la Maison blanche.


A l’issue de leur quatrième sommet, les dirigeants nord-coréen et chinois semblent avoir trouvé un terrain d'entente qui va au-delà de la rhétorique diplomatique coutumière. En effet, l'année 2019 marque le 70e anniversaire des relations diplomatiques entre Pyongyang et Pékin. Puis, un tournant s’annonce cette année dans la situation de la péninsule, notamment avec un nouveau sommet Kim-Trump. Dans ce contexte, le royaume ermite veut s'assurer le soutien de son unique allié pour réussir ses négociations avec les Etats-Unis sur la dénucléarisation. La Chine tient, de son côté, à maintenir son poids dans la région en dépit de l'évolution de la situation. Pour ce faire, elle cherche à s'impliquer activement dans le dialogue nord-coréano-américain sur le nucléaire ou, au moins, à ne pas en être écarté. Ainsi, les deux pays ont des intérêts stratégiques communs à défendre. D'où l'importance aujourd’hui pour eux de coopérer.

Contenus recommandés