Aller au menu Aller à la page

Les quatre instruments à percussion, Samulnori

#Carte postale sonore l 2019-02-09

Entre nous

Le Nouvel an lunaire ayant eu lieu le 5 février dernier, pourquoi ne pas écouter le beau et joyeux son de percussions coréennes ? Le Samulnori est un ensemble d’instruments à percussion traditionnels issu du folklore coréen. 


ⓒ Getty Images Bank

 Samulnori signifie littéralement le jeu des quatre choses. L’ensemble se compose du « kkwaenggwari » qui est une sorte de mini gong en laiton de la taille de la main, qu’un petit marteau viendra frapper, c’est d’ailleurs de la main, doigts grand ouverts que le percussionniste tient cet instrument. Vient ensuite le « jing » qui est aussi un gong mais bien plus grand, maintenu par un cadre de bois, il est frappé par un bâton de bois recouvert d’un tissu afin d’en atténuer le bruit. Le   « janggu » est un tambour en forme de sablier d’origine chinoise et frappé de chaque côté d’un bâton à bout rond et d’une baguette plate. Et enfin, l’instrument que l’on appelle le « buk » qui est un gros tambour en forme de baril et qui laisse un son très grave.


ⓒ Getty Images Bank

Le Samulnori trouve directement ses racines dans le « nongak » qui est la musique des agriculteurs. Une représentation est toujours spectaculaire. On ne les voit pas seulement jouer de leur instrument, on les voit danser, tourner, et ça va de plus en plus vite. Les tenues portées par les percussionnistes font aussi partie du spectacle ; coiffés de chapeaux à plumes ou à ruban, ils tournent et de leurs mouvements de têtes, naissent des chorégraphies de plumes et rubans tournoyants au rythme des percussions. On profite de ce folklore lors de grands événements traditionnels comme la fête des récoltes en automne ou de Seollal, le Nouvel an lunaire.


ⓒ YONHAP News

En visite en Corée du Sud, vous pouvez retrouver un village folklorique coréen au sud de la capitale, qui est la représentation des villages coréens selon les provinces et époques et des spectacles sont proposés dont un de Samulnori.


ⓒ Getty Images Bank

Contenus recommandés