Aller au menu Aller à la page

Nucléaire nord-coréen : quelle diplomatie après l’échec du sommet de Hanoi ?

#Dernières nouvelles de la péninsule l 2019-03-07

Trait d’union

© YONHAP News

A la surprise de la grande majorité des observateurs, le sommet au Vietnam la semaine dernière entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s’est conclu sur un échec. Aucun accord n’a été trouvé, et les deux hommes n’ont même pas pris ensemble le déjeuner prévu. Et sur les raisons de cet échec, les deux pays ont présenté des versions différentes.


« Les Etats-Unis affirment que la Corée du Nord a demandé la levée de toutes les sanctions en échange du démantèlement du seul complexe nucléaire de Yongbyon. De son côté, le régime assure qu’il ne voulait la disparition que d’une partie des 5 résolutions adoptés en 2016 et 2017 par le Conseil de sécurité, plus précisément les parties qui aggravent les conditions de vie de la population. Pyongyang accuse Washington d’avoir exagéré ses demandes. Mais du point de vue américain, la levée des sanctions telle qu’exigé par le Nord serait à équivalent supprimer les principales mesures qui font pression sur lui », expliqueShin Beom-chul, directeur du Centre pour la sécurité et la réunification à l’Institut Asan des études politiques, à Séoul.


Dans ce contexte d’enlisement possible du processus, le président sud-coréen Moon Jae-in va vouloir de nouveau jouer le rôle de médiateur, un rôle qui lui avait beaucoup réussi l’année dernière. Analyse

Contenus recommandés