Aller au menu Aller à la page

Monami, fabricant mythique d’instruments d’écriture sud-coréen

#Nouveaux moteurs de croissance l 2019-03-11

Economie

© MONAMI

La société Monami a vu le jour en 1960 sous le nom de Kwangshin Chemicals et proposait à ses tout débuts du matériel de dessin. Ce n’est que trois ans plus tard qu’elle a dévoilé le « Monami 153 », le premier stylo à bille à base d’huile du pays qui a radicalement changé l’histoire de la papeterie moderne sud-coréenne.


© MONAMI

En fait, le stylo à bille emblématique de la marque a été conçu par le premier président du groupe Song Sam-seok en 1962, après qu’il en a vu un dans une exposition. À l’époque, les gens utilisaient surtout des stylos-plumes et des encriers. Mais en voyant cette nouvelle chose, il a été tout de suite sûr que ça allait plaire aux gens. Donc après des études de marché et des tests qui lui ont pris un an, il a sorti son stylo à bille, le « Monami 153 » en mai 1963. Pourquoi le nom de 153 ? En fait parce que son prix à l’époque était de 15 wons, et le 3 parce que c’était seulement le 3e produit qu’il lançait, après des peintures et des pastels. Aujourd’hui plus de 55 ans après, ce stylo est toujours l’un des plus utilisés dans le pays.

Contenus recommandés