Aller au menu Aller à la page

La Corée du Sud célèbre le centenaire du gouvernement provisoire coréen

#Gros plan sur l'actualité l 2019-04-13

Journal

ⓒYONHAP News

Les événements célébrant le 100e anniversaire de la création du gouvernement provisoire coréen se sont déroulés jeudi en Corée du Sud et à l'étranger, dont notamment en Chine. Instauré en 1999 à Shanghai, il a organisé les mouvements de résistance du peuple coréen contre l'occupation japonaise pendant 27 ans, jusqu'en 1945, année de la libération de la Corée.


Le gouvernement provisoire de la République de Corée est né dans le sillage du mouvement pour l’indépendance du 1er mars, en 1919. Ce soulèvement populaire contre le joug nippon a amené les colonisateurs à persécuter massivement les militants indépendantistes. Beaucoup d'entre eux ont alors choisi l'exil dans l’empire du Milieu. Plusieurs gouvernements provisoires ont été créés un peu partout, mais ils n'ont pas tardé à fusionner pour devenir, le 11 avril 1919, le « gouvernement provisoire coréen de Shanghai ». Celui-ci s'est réclamé d'une république démocratique, respectant la séparation des pouvoirs. Le Congrès provisoire a en effet été un Parlement qui adoptait des lois et élisait des dirigeants.


Ce gouvernement provisoire a joué un rôle de catalyseur de l'aspiration des Coréens pour la libération de leur pays. Il a mené une guerre d'indépendance contre le Japon, représenté le peuple coréen auprès de la communauté internationale et entrepris des initiatives diplomatiques pour obtenir le soutien de la communauté internationale à l'indépendance de la Corée.


Depuis sa création en 1919, le gouvernement provisoire coréen avait son siège à Shanghai. Or, le 29 avril 1932, le militant indépendantiste Yoon Bong-gil a fait exploser une bombe dans le parc Hongkou, dans cette ville chinoise, où se déroulait une cérémonie de célébration de l'anniversaire de l'empereur nippon, entraînant la mort ou la blessure de plusieurs hauts dignitaires japonais. Après cet événement, le Japon a resserré l'étau sur les résistants coréens, et le gouvernement provisoire de Corée a été contraint d’errer d'une ville à l'autre pendant des années, avant de s'installer en 1940 à Chongqing où il est resté jusqu'à la libération du pays en 1945. Durant cette période, il a fondé l'Armée de libération de Corée, dont les troupes se sont battues aux côtés des soldats alliés contre l'armée nippone non seulement en Chine, mais aussi en Birmanie ou en Inde. Lors de la conférence du Caire en 1943, il a réussi à obtenir la reconnaissance par les puissances mondiales du droit à l'indépendance de la Corée.


Cependant, après la libération de la péninsule en 1945, le gouvernement provisoire n'a pas été reconnu comme gouvernement légitime. C’est à l'initiative de l'armée américaine qu’un gouvernement officiel a été mis en place en Corée du Sud. Il n'empêche, aujourd'hui, la Constitution sud-coréenne indique clairement que la République de Corée actuelle s'inscrit dans la lignée du gouvernement provisoire de Corée, une république démocratique basée sur la séparation des pouvoirs.

Contenus recommandés