Aller au menu Aller à la page

Le marché de l’emploi à mi-temps évolue au Japon

#Focus Asie l 2019-05-13

Séoul au jour le jour

ⓒ Getty Images Bank

Au Japon, le paysage du marché du travail à temps partiel n’est plus le même. Autrefois, les étudiants se ruaient sur les postes d’employé de bureau et d’enseignant dans les établissements scolaires privés en raison de la stabilité de l’emploi et des nombreuses heures de travail. Pourtant, ce secteur a désormais du mal à trouver des candidats. Car les jeunes ont une autre priorité : se préparer pour décrocher un meilleur job.


En effet, dans ce pays souffrant du dépeuplement, la pénurie de main-d’œuvre offre plus d’opportunités aux générations d’aujourd’hui. Celles-ci consacrent alors plus de temps à embellir leur CV avec diverses expériences. Pour ce faire, les jeunes préfèrent des boulots temporaires permettant un usage du temps plus flexible ou relatifs à leur carrière professionnelle.


Au contraire, les étudiants étrangers privilégient les emplois à temps plein en vue de bien gagner leur vie et de rembourser les frais scolaires. Beaucoup d’entre eux souhaitant rester dans l’archipel pour exercer un métier, le gouvernement s’attend à ce qu’ils règlent en partie le manque de bras. 

Contenus recommandés