Aller au menu Aller à la page

Singapour vient d’adopter une loi anti-infox

#Focus Asie l 2019-05-13

Séoul au jour le jour

ⓒ Getty Images Bank

Singapour vient de donner un tour de vis pour lutter contre les « fake news ». Selon les médias locaux, l’Assemblée nationale a adopté mercredi dernier un projet de loi visant à sanctionner la diffusion de fausses informations. D’après le texte, lorsqu’une publication sur Internet est trompeuse, les autorités peuvent ordonner d’y ajouter une formule d’avertissement, voire de la supprimer. Et si le contenu est jugé comme portant préjudice à l’intérêt général, l’auteur risque au maximum dix ans d’emprisonnement tandis que l’entreprise concernée doit payer une amende maximale de 735 000 dollars.


Pourtant, l’opposition est vive chez les associations des droits de l’Homme et les entreprises des TIC. Car ce dispositif est susceptible de réprimer la liberté de la presse et de censurer les opinions s’opposant au gouvernement. Dans cette cité-Etat dirigée d’une main de fer, le web représente un lieu important pour mener une discussion libre. Or, l’exécutif a rétorqué que cette mesure était essentielle pour empêcher les infox d’entraîner une décomposition sociale.

Contenus recommandés