Aller au menu Aller à la page

« Mamie Mago est venue chez nous ! » de Yu Eun-sil

#Lettres coréennes l 2019-05-14

Lettres coréennes

ⓒ Getty Images Bank

Extrait de l’émission :


L’histoire commence avec l’arrivée d’une femme de ménage très spéciale chez notre narratrice, Yuni.



Une femme de ménage vient d’arriver. Cette vieille dame est plus grande que Papa et a de grands pieds. Elle est venue chez nous avec un gros sac.


도우미 할머니가 오셨다.

아빠보다 키가 크고 발도 커다란 할머니가

큰 가방을 들고 우리집에 나타났다.



* Interview : Kim Yu-jin, critique de littérature pour la jeunesse

Dans la mythologie coréenne, Magohalmi, ou grand-mère Mago, est une déesse géante, créatrice des montagnes, des champs, des rivières et des mers. Elle a transporté de la boue dans sa jupe pour créer des montagnes et des îles, et son urine s’est transformée en rivières. C’est donc cette grande déesse qui est la mère de la Terre.



Yuni pense que tout sur Mamie est vraiment bizarre. Elle commence à l’observer attentivement. Elle se cache derrière la porte pour jeter un coup d’œil à ce que Mamie fait. La vieille dame fait son travail à une vitesse double et elle peut traiter plusieurs tâches en même temps. La fillette se dit : « Peut-être qu’elle est la Marraine fée qui a transformé une citrouille ordinaire en calèche... »



« Debout ! » La voix assourdissante de Mamie a réveillé en sursaut Papa, Maman et moi. Ensuite, nous sommes restés un instant sans voix devant la table à manger sur laquelle se trouvaient onze plats d’accompagnement, tous fraîchement préparés.

— Avez-vous préparé tous ces plats en une heure et vingt minutes ? s’est étonné Papa. 

— Arrêtez de poser des questions. A table ! s’est écriée Mamie. 

— C’est merveilleux ! a dit Papa. On dirait que c’est un être surhumain qui a fait tout cela. 

C’est alors que j’ai remarqué que le bol de riz de Mamie était un peu étrange. 

— Toi, oui, toi. N’as-tu jamais vu une personne manger ? m’a-t-elle demandé. Pourquoi me regardes-tu comme ça ?  

Son bol doré était presque deux fois plus grand que celui de Papa et était rempli à ras bord de riz. J’ai été émerveillée par la rapidité de sa cuisine, par le bon goût de ses plats et par la taille de son bol de riz. Je la trouvais de plus en plus étrange, de plus en plus redoutable. Je devenais de plus en plus curieuse d’elle. 


“기상!!!” 

할머니의 우렁찬 ‘기상’소리에 벌떡 일어난 엄마, 아빠 그리고 나는 식탁 위를 보고

잠깐 아무 말도 하지 못했다.

식탁 위에는 자그마치 열한 가지 반찬이 올라가 있었다. 그것도 모두 새로 만든 것으로.


“한 시간 이십분 동안 이 많은 음식을 하셨단 말이에요?” 

“잔소리 말고 얼른 먹어!” 

“이건 사람의 솜씨가 아니야”

그런데 할머니 밥그릇이 좀 이상했다.

“너, 애기 너. 밥 먹는 거 처음 봐? 왜 그렇게 빤히 들여다보는거야“


금빛 밥그릇은 아빠 밥그릇보다 두 배쯤 컸다.

나는 할머니의 요리속도에 놀라고, 맛에 놀라고, 커다란 밥그릇에 놀랐다.

나는 할머니가 점점 더 이상하고, 무섭고, 궁금해졌다.




Auteur :

Yu Eun-sil est née en 1974 à Séoul. Elle fait ses débuts littéraires en 2004 avec la publication de « Je m’appelle Baek Seok ». « Mamie Mago est venue chez nous ! » a été publié en 2005. 

Contenus recommandés