Aller au menu Aller à la page

La valeur du won baisse sur fond de conflit commercial entre Washington et Pékin

#Gros plan sur l'actualité l 2019-05-18

Journal

ⓒYONHAP News

Le vice-Premier ministre à l’Economie et ministre des Finances, Hong Nam-ki, a indiqué mercredi que la volatilité sur le marché des changes s’était fortement accrue, et que le gouvernement suivait avec attention l'évolution de la situation pour y réagir. Le taux de change du dollar américain par rapport au won coréen a en effet connu une flambée dans le sillage de l'escalade de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.


Les dernières négociations entre les deux grandes puissances sur le commerce se sont achevées sans aucun résultat. Le 10 mai, Washington a augmenté de 10 % à 25 % les droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits chinois importés. En représailles, Pékin a décidé d'appliquer, à partir du 1er juin, de nouveaux droits de douane allant de 5 à 25 % sur 60 milliards de dollars de biens « made in USA ».


Suite à ces annonces, le taux de change du billet vert par rapport à la monnaie sud-coréenne a grimpé pour atteindre 1 183 wons pour un dollar, soit le niveau le plus élevé depuis 28 mois. Mardi, le taux a fortement fluctué en dépassant même 1 190 wons pour un dollar, avant de se stabiliser. Certains observateurs estiment qu’il pourrait rester volatile pendant quelque temps et atteindre le seuil des 1 200 wons pour un dollar.


En effet, le taux de change won-dollar, resté stable depuis novembre 2018, a commencé à monter à partir du mois de mars, et cette montée s'est accélérée depuis avril. Entre le 1er avril et le 8 mai, la valeur du won face au dollar a chuté de 2,9 %, enregistrant la troisième plus importante baisse parmi les grands pays émergents, après la Turquie et l'Argentine.


Cette dépréciation rapide de la monnaie sud-coréenne s'explique par l'effet conjugué, d’une part, de l'aggravation de la guerre commerciale entre le pays de l’Oncle Sam et l’empire du Milieu et, d’autre part, de la dégradation de la conjoncture économique de la Corée du Sud. A cela s'ajoute ces derniers temps la hausse du risque lié à la Corée du Nord, qui a récemment tiré plusieurs projectiles. Selon certains, l'écart des taux d'intérêt entre Séoul et Washington contribue également à la dévalorisation du won.


La Corée du Sud affirme que la hausse actuelle du taux de change de sa monnaie contre le billet vert n'est pas démesurée par rapport aux pays voisins. Néanmoins, face à l'instabilité grandissante sur le marché des changes, le gouvernement a convoqué une réunion sur la macroéconomie et les finances du pays afin d'examiner l'évolution de la situation et de prendre des mesures adéquates. A l'issue de cette réunion, il a estimé que l'impact des différends commerciaux entre Washington et Pékin sur l'économie réelle du pays du Matin clair serait limité, et que les marchés financiers devraient retrouver la stabilité dans l'attente d'une reprise des négociations commerciales entre les deux premières puissances mondiales. L’exécutif a toutefois rappelé qu'il suivrait de près l'évolution de la situation et que, si la volatilité se renforçait sur le marché financier domestique, il mettrait en place des mesures de stabilisation.

Contenus recommandés