Aller au menu Aller à la page

Trump effectuera le mois prochain une visite en Corée du Sud

#Gros plan sur l'actualité l 2019-05-18

Journal

ⓒYONHAP News

Le président américain Donald Trump se rendra en Corée du Sud à la fin du mois de juin pour rencontrer son homologue sud-coréen Moon Jae-in. Il effectuera cette visite à l’occasion de sa participation au sommet du G20, au Japon. Cette annonce a été faite simultanément par les présidences des deux pays. La porte-parole de la Cheongwadae, Ko Min-jung, a indiqué dans un communiqué publié jeudi que les deux pays discuteraient des détails de cette visite ultérieurement par des voies diplomatiques.


Le sommet du G20, qui réunit les dirigeants des 20 pays les plus riches de la planète, se tiendra les 28 et 29 mai à Osaka. Vu l'itinéraire habituel, il semble plus probable que Trump se rende au pays du Matin clair après sa participation au sommet du G20, sur son chemin de retour depuis le Japon. Selon la porte-parole de la présidence sud-coréenne, Moon et Trump discuteront des moyens d'instaurer un régime de paix permanent sur la péninsule coréenne à travers la dénucléarisation complète de la péninsule et de renforcer l'alliance entre la Corée du Sud et les Etats-Unis.


La Maison blanche a pour sa part indiqué que les deux dirigeants coordonneront étroitement leurs efforts pour parvenir à la « dénucléarisation finale et entièrement vérifiée » de la Corée du Nord et qu'ils discuteront des moyens visant à renforcer l'alliance sud-coréano-américaine et l'amitié des deux peuples.


Ce sera la huitième rencontre entre les deux présidents depuis leur prise de fonction.  Egalement, ce sera la deuxième fois que Trump se rend au pays du Matin clair depuis son arrivée au pouvoir. La dernière rencontre entre les deux hommes a eu lieu le 11 avril, à Washington.


Le prochain sommet bilatéral se déroulera dans un climat dégradé sur la péninsule coréenne. Les négociations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord sur la dénucléarisation du royaume ermite restent au point mort, après l'échec du sommet de Hanoï fin février. De plus, ces derniers temps, Pyongyang s'est livré à de nouvelles provocations. Washington a, de son côté, saisi un cargo nord-coréen soupçonné d'avoir violé les sanctions internationales en transportant du charbon destiné à l'exportation. Le régime communiste a alors fustigé l'administration américaine en des termes violents. Dans ce contexte, la nouvelle rencontre entre Moon et Trump se veut être une occasion pour les deux alliés de chercher ensemble une issue à l'impasse dans laquelle se trouvent les négociations sur la question nord-coréenne.


A noter qu’en annonçant la prochaine venue de Trump en Corée du Sud, les deux pays ont mis l'accent sur le renforcement de leur alliance. Le numéro un américain a effectué une visite d'Etat au Japon au début de ce mois-ci et prévoit un nouveau déplacement dans l'archipel à l'occasion du sommet du G20 en juin. A mesure que les liens entre Washington et Tokyo se resserrent, certains en Corée du Sud s'inquiètent d'un éventuel affaiblissement de l'alliance sud-coréano-américaine. Séoul et Washington pourraient profiter de ce nouveau sommet bilatéral pour dissiper cette inquiétude.


Par ailleurs, lors de son entretien avec Moon Jae-in en avril à Washington, Donald Trump avait exprimé son soutien à la tenue d'une nouvelle rencontre entre les dirigeants des deux Corées et chargé son homologue sud-coréen de transmettre un message à Kim Jong-un. La prochaine rencontre entre les présidents sud-coréen et américain pourrait donc être l'occasion de concrétiser le nouveau sommet intercoréen.

Contenus recommandés