Aller au menu Aller à la page

Les relations Corée du Nord-Etats-Unis, à la lumière de la crise iranienne

#Dernières nouvelles de la péninsule l 2019-07-11

Trait d’union

© YONHAP News

Le 8 juillet, l’Agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA) a confirmé que l’Iran avait enrichi des quantités d’uranium qui dépassent le seuil fixé par l’accord nucléaire que le pays avait signé en 2015. L’annonce a été suivie d’un avertissement ferme envoyé par les Etats-Unis.

 

Les Etats-Unis ont engagé un bras de fer nucléaire avec la Corée du Nord et l’Iran, mais affichent une attitude complètement différente dans chacun de ces deux cas. Donald Trump a organisé deux sommets en moins d’un an avec Kim Jong-un, sommets suivis d’une rencontre impromptue sur la frontière le 30 juin dernier. Ce tête-à-tête devrait permettre de relancer les réunions de travail entre les négociateurs nucléaires des deux pays. De l’autre côté, face à Téhéran, Washington s’est retiré d’un traité déjà signé, et brandit la menace de sanctions économiques, et même celle de frappes militaires.

 

Comment expliquer cette dichotomie ? Quel impact aura cette aggravation des tensions entre les deux pays sur les négociations nucléaires nord-coréennes ? Quelles comparaisons tirer entre les deux crises ? Shin Beom-chul, directeur du Centre pour la sécurité et la réunification à l’Institut Asan des études politiques, nous offre son analyse.

Contenus recommandés