Aller au menu Aller à la page

Japon : les bipeurs relégués dans les oubliettes de l’histoire

#Focus Asie l 2019-10-07

Séoul au jour le jour

© YONHAP News

La cérémonie de funérailles des bipeurs s’est tenue récemment devant la station d’Akihabara à Tokyo, au Japon. Selon le quotidien Asahi Shimbun, près de 300 personnes se sont rassemblées pour rendre hommage à ces gadgets appelés « pocket bell » ou « sonnettes dans la poche » au Japon.


Les visiteurs ont déposé des fleurs blanches devant la photo de l’appareil. L’écran montrait « 1141064 », qui veut dire « Je t’aime » en japonais en message numérique.


Le service de radiomessagerie est né en 1968 dans l’archipel. Depuis 1985 où on pouvait insérer des chiffres dans les terminaux, les bipeurs ont fait un carton auprès des jeunes, avant de laisser leur place aux téléphones portables.


Tokyo Telemessage, le dernier opérateur, a mis fin au service au jour des obsèques. Ainsi, les pagers sont relégués dans les oubliettes de l’histoire du pays.

Contenus recommandés