Aller au menu Aller à la page

La Fed baisse ses taux directeurs pour la troisième fois consécutive

#Gros plan sur l'actualité l 2019-11-02

Journal

ⓒYONHAP News

La Réserve fédérale américaine (Fed) a baissé ses taux directeurs mercredi d’un quart de point, en les fixant dans une fourchette allant de 1,5 à 1,75 %. Un recul pour la troisième fois d’affilée. Cela représente une diminution de 0,75 point depuis fin juillet. La dernière annonce du genre de la Fed remonte au 18 septembre.

La banque centrale américaine a affirmé dans son communiqué que le marché du travail se portait bien et l’activité économique était en constante expansion. Plus concrètement, le nombre d’offres d’emploi est en hausse, le taux de chômage a chuté et les dépenses des ménages ont progressé. Le taux d’inflation est inférieur à son objectif qui est de 2 % ces 12 derniers mois, mais les investissements des entreprises et les exportations ont reculé. La Fed a justifié sa décision par la légère pression inflationniste et les perspectives globales sur les conjonctures internationales. Elle suggère cependant un gel de ses taux pendant quelques temps.

Quels impacts aura cette politique monétaire américaine sur l’économie de la Corée du Sud ? A en croire le vice-président de la Banque de Corée (BOK), Yoon Myun-shik, cette baisse correspond plus ou moins à l’attente du marché et devrait apporter une conséquence positive sur le pays. Cette politique d’assouplissement permettra de hisser la croissance de l’économie mondiale en accroissant les cours des actions tout en diminuant les taux d’intérêt. Au pays du Matin clair, ce dispositif devrait alléger le risque de fuite des capitaux. Pourtant, le taux directeur de la Fed ne constituant pas le seul facteur pour établir l’orientation des politiques de la BOK, il est difficile de dire s’il suscitera ou non un grand changement.

A propos du taux directeur de la Corée du Sud, les experts sont nombreux à prévoir que la banque centrale continuera d’attendre en observant l’évolution de la situation. Cette perspective repose notamment sur l’affirmation du patron de la Fed, Jerome Powell, en faveur du maintien du taux. Celui-ci a laissé entendre qu’il chercherait à éviter de réduire le taux directeur de nouveau, mais que cela ne signifiait pas pour autant un possible rebondissement. C’est-à-dire que les circonstances ne sont pas en berne pour l’instant, mais il reste toujours des changements possibles dans l’avenir.

D’autres misent sur la possibilité d’une nouvelle baisse du taux sud-coréen. La BOK a abaissé son taux de référence en juillet et octobre dernier respectivement de 0,25 point. La décision récente de la Fed a diminué le risque du retrait des investissements. Du reste, la croissance économique de Séoul s’est ralentie plus que prévu. La banque centrale sud-coréenne pourrait de nouveau assouplir sa politique monétaire.

Contenus recommandés