Aller au menu Aller à la page

Le club 30-50

#Terme de la semaine l 2019-12-02

Economie

© Getty Images Bank

La croissance économique de la Corée du Sud fait que maintenant le pays se situe dans ce qui est appelé le club des puissances économiques 30-50.


En fait, le club dit des 30-50 désigne les nations dont le revenu par habitant est supérieur à 30 000 dollars par an et dont la population dépasse les 50 millions d’habitants. Et en 2018, le revenu national brut ou RNB par habitant de la Corée du Sud a dépassé les 30 000 dollars, ce qui lui a permis de devenir le septième pays à rejoindre le club très fermé des 30-50, après les États-Unis, la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, le Japon et l’Italie.


Dans un rapport sur la compétitivité nationale publié en 2019 par le Forum économique mondial, la Corée du Sud était en tête dans plusieurs catégories dont celle de la stabilité macroéconomique et celle de l’adoption des technologies de l'information et des communications deux années de suite.


Ce qui laisse entendre que les fondamentaux économiques du pays du Matin clair sont solides. Également, en ce qui concerne sa croissance économique pour cette année, le pays devrait se classer au deuxième rang du club des 30-50, qui lui sont similaires en termes de taille et de niveau économiques et au cinquième des pays du G20.


Une bonne nouvelle donc ! Mais Séoul doit continuer à faire des efforts pour améliorer les fondamentaux de son économie afin de continuer à occuper un rang élevé parmi les pays du club 30-50.

Contenus recommandés