Aller au menu Aller à la page

Vers un ALE entre la Corée du Sud, la Chine et le Japon ?

#Eco à la une l 2019-12-02

Economie

© MOTIE

La Corée du Sud, la Chine et le Japon ont tenu un seizième round de négociations pour un ALE à Séoul le 27 novembre dernier, sept mois après un précédent round qui s’était tenu à Tokyo en avril dernier. Ces négociations avaient suscité des inquiétudes, car les relations entre la Corée du Sud et le Japon se sont fortement détériorées ces derniers mois. Mais fort heureusement, elles ont été positives.


Et si cet accord économique entre les trois pays asiatiques voit le jour, il créera le troisième plus grand bloc commercial, derrière celui de l’Union européenne et l’accord de libre-échange nord-américain.


La Chine s’est rapidement développée pour devenir presque l’égale des États-Unis sur le plan économique, alors que le Japon est un géant des technologies et dispose de nombreux avantages concurrentiels importants au niveau des matériaux de haute technologie. Et pour ce qui est de la Corée du Sud, en 2018, son PIB était le 12e plus grand au monde. Donc, toute coopération transfrontalière entre ces trois pays fera progresser non seulement, leurs relations économiques, mais aussi renforcera leurs alliances, leur diplomatie et leur sécurité.


Néanmoins, malgré ces objectifs communs, les trois pays voisins ne sont pas encore parvenus à produire de résultat significatif dans leurs négociations commerciales qui ont débuté déjà il y a six ans.

Contenus recommandés