Aller au menu Aller à la page

« L’Empereur du ramyeon » de Kim Hee-sun

#Lettres coréennes l 2020-01-14

Lettres coréennes

ⓒ Getty Images Bank

Extrait de l’émission :


 Il était une fois un produit alimentaire appelé « ramyeon ». C’était une sorte d’aliment instantané, composé de nouilles frites déshydratées et de soupe en poudre, cuites dans de l’eau bouillante, ou, pour la version gobelet, préparées tout simplement en ajoutant de l’eau chaude. 

A l’apogée de sa gloire, les ventes annuelles de ramyeon atteignaient plus de 100 milliards de portions individuelles, ce qui en faisait l’aliment le plus consommé au monde. 


한 때 라면이라는 음식이 있었다.


그것은 기름에 튀겨 건조시킨 국수를

수프와 함께 끓이거나 

혹은 그냥 뜨거운 물만 부어 먹을 수 있도록 만든

일종의 즉석식품이었다.


전성기에 라면은 연간 약 천억 개 이상이 소비되던,

그야말로 지구상 최고의 인기 식품이었다.



Publié en 2013 dans la revue Changjakgwa Bipyeong ou Création et critique, « L’Empereur du ramyeon » de Kim Hee-sun se déroule dans un avenir où le ramyeon n’est plus disponible.



* Interview : Jeon So-yeong, critique littéraire

Il existe de nombreuses choses autour de nous, que nous tenons pour acquises sans penser à leurs origines ou à leurs valeurs. L’auteure Kim Hee-sun puise souvent son inspiration dans quelque chose qui nous est très familier et le décrit d’une manière curieuse et originale pour que les lecteurs puissent avoir des perspectives différentes sur leur propre vie. Dans « L’Empereur du ramyeon », les nouilles instantanées jouent justement ce rôle. Elles constituent l’un des aliments indispensables pour les sud-Coréens. Cette nouvelle nous fait réfléchir aux problèmes que nous rencontrerions si elles disparaissaient soudainement de nos vies.


 

« Papa, te souviens-tu du ramyeon ? Quel goût avait-il ? » 

Sur ce, il a ouvert le livre d’où sortait la phrase suivante : « Un bol de ramyeon suffit pour résister même à un froid extrême. »

« Mais mon père ne fixait les yeux que sur le plafond, sans donner aucune réponse à mes questions. Je pense qu’il a légèrement hoché la tête quand je lui ai demandé si l’on pouvait vraiment résister au froid extrême avec un bol de ramyeon. Ce jour-là, il faisait en effet très froid. Une tempête de neige faisait rage à l’extérieur et, même si je n’en avais jamais goûté, j’avais vraiment l’impression qu’un bol de ramyeon pourrait régler tous mes problèmes. » a dit le jeune homme.


“아버지, 라면을 기억하세요? 도대체 어떤 맛이었어요?”


그러면서 그는 책의 중간쯤을 펼쳐 보였는데

이 페이지에 이런 문장이 적혀 있었다.


‘이런 극한의 추위도 라면 한 그릇이면 거뜬히 이겨낼 수 있다’


 아버지는 저의 모든 물음에 그저 천장만 계속 쳐다볼 뿐이었습니다.

 다만 제가 진짜로 라면을 먹으면 

 저 엄청난 추위를 이겨낼 수 있느냐고 물었을 땐

 아주 잠깐 고개를 끄덕였던 것 같기도 하지만요 

 실제로 그 날은 무척이나 추웠습니다.

 밖엔 눈보라가 치고 있었고

 먹어보진 못했지만 정말이지 라면 한 그릇만 있다면

 모든 게 다 좋아질 것 같은 그런 날이었어요.




Auteur :

Kim Hee-sun est née en 1972 à Chuncheon dans la province de Gangwon. Elle fait ses débuts en tant qu’écrivaine professionnelle en 2011 avec la publication de sa nouvelle « La Naissance de l’éducation » dans la revue Jakga Segye ou Monde des écrivains.  

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >