Aller au menu Aller à la page

Le Chevalier Noir (4) 뻔하네요

#Annyonghaseyo l 2020-02-07

Annyonghaseyo

*Dialogue de la onzième semaine

김영미: 제 샵이에요.

Kim Young-mi : C’est ma boutique.

소문 듣고 오셨나 보다. 아니면 기사 보고 오셨어요?

Vous avez dû en entendre parler. 

Ou alors, vous l’avez vue dans la presse ?

샤론: 옷들이 좀 뻔하네요.

Sharon : Les vêtements sont un peu banals.

김영미:  아이 뭐. 세계적인 디자이너들이어가지구.

Kim Young-mi : Eh oui, quoi. Ce sont des stylistes de renommée internationale.

배가 불러서 그랬을 까요.

Ils n’en ont peut-être plus envie ?

그래도 제가 보기엔 시크하기만 한데.

Mais pour moi, ils sont chics.

편하게 구경하세요. 

Regardez à votre aise.


*Expression à retenir

뻔하다: adjectif, être évident, être flagrant, être apparent

→ 그 사람의 속셈은 뻔하다Son intention est évidente

→ 뻔해요 C’est banal


*Vendredi 7 février

  • Résumé de l’histoire

정해라 se retrouve avec sa tante chez 문수호, l’homme qu’elle avait rencontré en Slovénie. Or, lors de ces quelques jours passés ensemble, la jeune femme avait été très sensible à la gentillesse de cet homme mystérieux. Mais, 해라 s’est très vite reprise, ne voulant pas se laisser piéger à nouveau pour un homme, à l’apparence certes charmante, mais dont elle ne connaît que peu de choses.


Mais, pour 문수호, cette rencontre avec 해라 est une bénédiction qui semble lui être tombée du ciel. Elle est, en effet, celle qu’il attendait depuis si longtemps, depuis qu’ils ont été séparés, alors qu’ils n’étaient encore tous les deux que des enfants. Il y a vingt ans de cela, le jeune 수호 donnait des cours privés à 해라 qui ne pensait qu’à s’amuser et pour qui les sciences et l’anglais n’avaient que bien peu d’intérêt.


Mais le jeune garçon était très consciencieux et faisait de son mieux pour instruire la jeune fille qui essayait plutôt de le divertir, lui qui était toujours si sérieux. Et cela venait peut-être du fait qu’il voulait s’isoler, honteux d’une vilaine cicatrice qu’il avait sur la joue à cause d’une brûlure. Les deux jeunes, au fil des rencontres, finirent par s’apprivoiser et devenir de véritables amis. Ils se firent même des promesses. Celle de se retrouver à Noël dans un beau château en Slovénie.


Un jour, les deux enfants furent séparés et ce fut un terrible déchirement. Les années passèrent et 수호 et 해라 finirent enfin par se retrouver dans cette petite ville de Slovénie qui les avait fait tant rêver autrefois. Pour 수호 qui l’a attendue toutes ces années pendant un mois à chaque période de Noël, c’est un véritable miracle même si 해라 ne reconnaît pas le jeune homme dont elle était tombée amoureuse il y a vingt ans de cela. Et pour cause, la cicatrice avait disparu de sa joue.


Aujourd’hui, ils vivent à Séoul dans la même maison, celle de 문수호. Il n’est plus question pour lui de la laisser partir même si 해라 se sent mal à l’aise de rester. Or, un soir, 수호 organise chez lui un dîner avec un couple d’ami de 해라, et c’est lors de cette soirée qu’il dévoilera la vérité sur son identité...



  • À retenir

- La forme polie de mon, ma 

- Une boutique샵, prononciation coréenne du mot anglais shop

- La copule 이다, être, c’est

-Une réputation, un bruit de couloirs, une rumeur소문

- Entendre, écouter 듣다

- Le verbe 오다 venir

- Le verbe auxiliaire 보다 on dirait que, il semble que, il paraît que

- Ou bien, ou 아니면

- Un article 기사

- Voir regarder, lire 보다

- Un vêtement 옷, des vêtements 옷들

- Un peu, légèrement

- Explication de l’expression de la semaine 뻔하네요 c’est banal

- L’abréviation de quoi, que 뭐 (무엇)

- Mondial, international 세계적

- Un styliste, un créateur de mode 디자이너 (transcription de l’anglais designer)

- Le suffixe 가지고 marque la relation de cause à effet

- Le ventre  

- Être rassasié, être calé 부르다

- Le suffixe -아서, 어서 pour indiquer la raison

- Être ainsi, être comme ça 그렇다

- Pourtant, néanmoins, mais 그래도

- La forme contractée de 저-가, je 제가

- Chic시크 (transcription à la coréenne)

- Confortablement, à l’aise 편하게

- Regarder, visiter, voir  구경하다


  • Répétition de l’expression de la semaine

C’est banal 뻔하네요


Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >