Aller au menu Aller à la page

Covid-19 : le gouvernement a annoncé son plan d’aide aux PME

#Gros plan sur l'actualité l 2020-02-15

Journal

ⓒYONHAP News

Le nouveau coronavirus, désormais officiellement baptisé « Covid-19 », poursuit inexorablement sa propagation. Et cela affecte l’économie réelle. L’agence de presse Bloomberg a fait savoir, en citant Natixis, la banque de financement et d’investissement, que l’épidémie en cours aura un plus grand impact économique que le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui a frappé le monde en 2003. Parce que la Chine, qui en est le foyer, occupe aujourd’hui une place plus importante dans le secteur manufacturier mondial. Les perturbations dans son réseau d’approvisionnement devraient frapper de plein fouet les secteurs de l’électronique, de l’automobile, de la machinerie et du textile. La Corée du Sud, le Japon et Taïwan en seraient les premières victimes directes. D’ailleurs, cela s’est traduit déjà par des pertes réelles suite au prolongement de la fermeture des usines en Chine, qui avaient déjà suspendu leurs activités pendant les longues vacances du Nouvel an lunaire. En plus, les habitants préfèrent se calfeutrer chez eux par peur d’être contaminés. Ce qui est synonyme d’une baisse de la consommation dans le secteur des services.


Pour y faire face, le ministère sud-coréen des PME et des Start-up a annoncé un plan d’aide. Il s’agit de débloquer une enveloppe de 250 milliards de wons, soit 194 millions d’euros, pour les entreprises affectées par la propagation du Covid-19, à travers quatre établissements publics placés sous son autorité. Cela depuis jeudi dernier.


D’une part, l’Agence nationale des PME et des Start-up (KOSME) apportera 25 milliards de wons, soit 19,4 millions d’euros, et la Compagnie nationale de technologie financière (KOTEC) 105 milliards de wons, soit 81,6 millions d’euros. Ce fonds est destiné à aider les PME des secteurs où la demande a dégringolé, notamment le tourisme, le spectacle, et les PME souffrant des baisses de production chez leurs partenaires ou de perturbations dans les importations ou exportations de matières premières ou de produits avec la Chine. La KOSME proposera un taux d’intérêt préférentiel aux PME concernées et accordera à chacune un prêt de 1 milliard de won, 777 000 euros, au maximum, à cinq ans d’échéance. La KOTEC offrira à chacune une garantie préférentielle de crédit allant jusqu’à 300 millions de wons, soit 233 000 euros.


D’autre part, afin d’aider les très petites entreprises (TPE), le Service des TPE et des marchés (SEMAS) apportera 20 milliards de wons, soit 15,5 millions d’euros, et le Fonds de garantie de crédit (KODIT) 100 milliards de wons, soit 11,7 millions d’euros. Ce soutien financier s’adresse aux TPE victimes du Covid-19 dans les secteurs de la restauration, de l’hôtellerie, des ventes au détail et en gros, des transports, des loisirs et du tourisme. Par ailleurs, il s’agit aussi de suspendre le remboursement des crédits ou d’en prolonger l’échéance pour les TPE aussi bien que les PME en difficultés.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >