Aller au menu Aller à la page

Les petits plaisirs du quotidien

#Aux sources de la musique coréenne l 2020-03-18

Aux sources de la musique coréenne


« L’Eloge du tabac », ce titre d’un chant folklorique est bien évidemment scandaleux pour les sud-Coréens mobilisés dans la lutte contre le tabagisme. Cette chanson, qu’il est impossible de dater avec précision, a peut-être été inventée sous le règne du roi Jeongjo, monarque de la dynastie Joseon, qui appréciait particulièrement les effets tranquillisants du tabac. Il prenait même celui-ci pour une plante médicinale et encourageait sa culture.


A l’époque de Joseon, personne ne signalait les conséquences néfastes du tabagisme ni ne mettait en cause la dépendance au tabac. Par contre, un certain Jeong Yak-yong, grand penseur et conseiller du roi Jeongjo, a tiré la sonnette d’alarme au sujet d’une autre dépendance : l’addiction aux jeux d’argent. Le « golpae », le mah-jong coréen, était pour lui l’un des plus condamnables. Comme pour aller de pair avec cet avertissement, les paroles d’un chant populaire de la même époque, « Golpaetaryeong », ridiculisent avec humour un joueur invétéré. L’auditoire est presque pris de pitié pour lui, quand il revient dans la salle de jeu, ayant tout perdu la veille, sans plus aucun moyen de jouer, mais par envie de participer au jeu, même par le simple regard.


S’agissant cette fois des paroles d’un chant au sujet d’un jeu noble, les échecs chinois, « jangki » en coréen, elles sont marquées d’une grande liberté artistique. Un long prologue raconte un parcours tout aussi long, apparemment sans lien particulier avec le « jangki ». L’auditeur, qui se trouve un peu perdu, pouffe sans doute de rire au moment où il comprend que ce long voyage avait pour but de trouver un arbre, le matériel nécessaire à la fabrication de l’échiquier ainsi que des pièces également en bois.


Liste des mélodies de cette semaine

1. « L’Eloge du tabac » dans l’interprétation de Kwak Dong-hyun.

2. « Golpaetaryeong » dans l’interprétation de Park Kyi-hee.

3. « Jangkitaryeong » chanté par Park Sang-ok.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >