Aller au menu Aller à la page

Moon Jae-in préside la première réunion du Comité d’urgence économique

#Gros plan sur l'actualité l 2020-03-21

Journal

ⓒYONHAP News

Le gouvernement sud-coréen a mis sur pied un « Comité d’urgence économique » chargé d’élaborer des mesures pour faire face à la crise économique provoquée par le Covid-19. Le président de la République a présidé en personne la première réunion de cet organe, qui a rassemblé jeudi dernier les chefs des ministères concernés ou des organismes publics liés au dossier, y compris le gouverneur de la Banque de Corée (BOK).


Lors de cette réunion, Moon Jae-in a annoncé un train de mesures financières spéciales de l’ordre de 50 000 milliards de wons, soit 36 milliards d’euros. Le chef de l’Etat a souligné qu’il s’agissait d’un paquet de dispositifs plus globaux que jamais, destinées à stabiliser la vie de la population et à dissiper les inquiétudes financières. Selon lui, ce plan d’aide donne la priorité aux PME, aux microentreprises et aux auto-entrepreneurs qui se trouvent en grande difficultés financières face à cette crise sanitaire. En effet, ils sont au bord de l’asphyxie par manque de liquidités. Le SRAS-CoV-2 a presque paralysé l’économie mondiale, et la Corée du Sud n’y échappe pas. Les citoyens sont priés de rester chez eux, et les grands rassemblements sont annulés ou interdits. Les petits industriels ou commerçants en sont les premières victimes.


Tout d’abord, 12 000 milliards de wons, environ 8,7 milliards d’euros, seront affectés au soutien d’urgence pour la gestion des petits commerçants sous forme de crédits à taux très bas, à savoir aux alentours de 1,5 %. Et 5 500 milliards de wons, presque 4 milliards d’euros, seront versés afin de rendre plus favorable le programme spécial de garantie des prêts aux PME et aux petits commerçants. Ensuite, tous les établissements financiers sont amenés à reporter l’échéance des remboursements des capitaux empruntés et suspendre le paiement des intérêts de crédits à leur faveur. Par ailleurs, le soutien d’urgence prévoit une nouvelle mesure. L’Etat garantira l’intégralité des emprunts jusqu’à 50 millions de wons, soit 36 000 euros, au profit des microentreprises dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 100 millions de wons, soit 72 000 euros. A ce propos, le locataire de la Maison bleue a ordonné d’assouplir les conditions d’éligibilité et les procédures d’octroi de ces prêts de sorte que le dispositif puisse bénéficier à temps aux petits industriels et commerçants sur le terrain.


Dans la foulée, le président Moon a annoncé que le Comité d’urgence économique pencherait, la prochaine fois, sur les mesures destinées à aider les classes les plus vulnérables. Par conséquent, « le revenu de base inconditionnel face au catastrophe » devrait s’inviter prochainement dans le débat public, même s’il n’a pas été abordé lors de cette réunion.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >