Aller au menu Aller à la page

COVID-19 : le nombre de suicides baisse au Japon, malgré le stress lié au confinement

#Focus Asie l 2020-05-18

Séoul au jour le jour

ⓒ Getty Images Bank

Alors que la pandémie du coronavirus fait craindre la mélancolie et l’inertie des gens confinés, le Japon voit son nombre de suicides reculer. Pourquoi un tel phénomène ?


D’après le journal The Guardian, 1 455 habitants se sont donnés la mort au pays du Soleil levant le mois dernier, soit une chute de 20 % en glissement annuel. Une baisse sans précédent depuis cinq ans.


Selon l’analyse du quotidien britannique, ce recul des suicides serait attribuable au fait que les Japonais passent plus de temps en famille, à la maison, avec le report de la rentrée scolaire. En effet, le harcèlement au sein des établissements scolaires constitue une des principales causes de ces décès.


Ensuite, les êtres-humains ont tendance à penser moins à mettre fin à leur vie lors de crises nationales ou de désastres, comme ce fut le cas en 2011 suite à l’accident nucléaire de Fukushima. A cela s’ajoute le fait que le surmenage est devenu plus rare, avec la démocratisation du télétravail.


Il est pourtant à craindre qu’une éventuelle récession économique suscitée par l’épidémie portent un coup dur au mental des habitants.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >