Aller au menu Aller à la page

Le mont Baekdu vu de Corée du Nord

#La Corée du Nord que vous ne connaissez pas l 2020-07-23

Trait d’union

ⓒ YONHAP News

La région du mont Baekdu attire l'attention des cercles académiques internationaux pour sa riche biodiversité et sa haute valeur écologique. C’est en tout cas ce qu’a rapporté, le 31 mai, l'agence centrale de presse du pays communiste. Selon la KCNA, Pyongyang aurait lancé l’an dernier une procédure pour que soit attribué à cette montagne le statut de « géoparc mondial Unesco ».


« La Corée du Nord souhaite faire inscrire le mont Baekdu sur la liste de l’Unesco afin de développer le tourisme dans cette région à la beauté naturelle et aux paysages spectaculaires. Le dossier qu’elle a déposé au siège de l'organisation onusienne indique la superficie de la montagne, son emplacement, son climat ainsi que ses caractéristiques géographiques. Le royaume ermite précise également avoir transformé la ville de Samjiyon, située au pied du Baekdu, en un modèle de civilisation basé sur la coopération entre entreprises et universités dans le cadre d’un grand projet d'Etat », indique Chung Eun-chan, professeure à l'Institut de recherche pour la réunification.


En plus d’être une ressource touristique précieuse, le mont Baekdu sert au culte de la personnalité des dirigeants nord-coréens depuis trois générations. La montagne est présentée comme le lieu de résistance armée de Kim Il-sung, fondateur de la Corée du Nord, contre le colonisateur japonais. Pour légitimer la transmission du pouvoir à son fils Kim Jong-il, le régime prétend que ce dernier a vu le jour dans un camp secret situé justement au mont Baekdu. Quant au petit-fils et actuel leader Kim Jong-un, il se présente volontiers comme appartenant à la « lignée Baekdu », qui fait référence à la famille Kim au pouvoir depuis 1948.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >