Aller au menu Aller à la page

Le « minhwa », art populaire coréen

#Carte postale sonore l 2020-12-12

Entre nous

Le mot « minhwa » ne doit pas vous faire penser à grand-chose… Aimez-vous les BD coréennes appelées manhwa ? Vous remarquerez que ces deux mots partagent une même syllabe : « hwa ». Il s’agit là du mot pour dessin… Dans le cas de la bande dessinée coréenne manhwa, on parle de dessin libre. Pour l’autre mot, minhwa, dont nous allons parler, il s’agit de dessin ou de peinture du peuple, « min » signifiant ici le peuple. C’est, pour être encore plus clair, une image de l’art populaire coréen. 


ⓒ Getty Images Bank

En général, les œuvres sont produites par des artistes inconnus et bien souvent itinérants. Ce n’est pas un art réservé à une élite mais exécuté de la main de personnes lambda, qui vivent normalement et qui dépeignent une vie normale, une nature qu’ils chérissent et des images qui parlent au peuple.


ⓒ Getty Images Bank

Ce sont vraiment des fresques à aller voir, mais malheureusement, cette année, avec la crise sanitaire que nous continuons de traverser, beaucoup d’expositions ont été annulées. Celles qui ne l’ont pas été ont pu avoir lieu en ligne, et d’autres se sont ouvertes au public dans le cadre des règles de distanciation sociale, à savoir en respectant une jauge de visiteurs.

Pour l’heure, la seule exposition visible sur place est celle qui s’ouvre le 16 décembre à la Gallery Joseon Minhwa, située à la sortie 3 de la station Anguk, sur la ligne 3 du métro de Séoul.

2020 est une année bien compliquée pour beaucoup d’artistes qui ont vu leurs expositions annulées. Bon courage à tous les artistes du monde entier, quelle que soit leur discipline.


Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >