Aller au menu Aller à la page

L’économie des protocoles

#Terme de la semaine l 2021-02-22

Economie

ⓒ Getty Images Bank

L’ « économie des protocoles » émerge actuellement comme une alternative à l’'économie des plates-formes. Pour le moment, les opérateurs de plateforme réalisent beaucoup plus de bénéfices que les participants aux plateformes tels que les vendeurs et les consommateurs. Car en plus des frais de commission, ils gagnent aussi beaucoup d’argent avec les publicités. Aujourd’hui, parmi les dix premières entreprises mondiales en termes de capitalisation boursière, sept sont des sociétés de plateforme.

 

Mais si on parle de la croissance remarquable des sociétés de plateformes, le crédit devrait aussi aller à divers groupes d’individus, notamment les producteurs de contenu, les propriétaires de voitures, ceux qui partagent leur logement, les vendeurs et les livreurs. Malheureusement, dans l’économie des plates-formes, ces individus ne jouissent pas de l’augmentation de la valeur de leur entreprise.

 

A l’opposé du modèle dominant actuellement, l’« économie des protocoles » cherche à redistribuer les bénéfices à tous les participants de la plateforme pour une prospérité commune. Par exemple, la société de services d’autopartage Uber offre à ses chauffeurs des actions représentant 15 % de leur salaire annuel. La plate-forme de partage de logements Airbnb propose aussi des actions sans droit de vote aux propriétaires.

 

De ce côté-ci du monde, la société de commerce électronique sud-coréenne Coupang, qui envisage de se faire lister à la Bourse de New York, a récemment annoncé qu’elle donnerait en prime des actions d’une valeur de 90 millions de dollars à ses employés. Reste cependant à voir si ce plan se déroulera sans accro et permettra de donner naissance à la première économie des protocoles de la Corée du Sud.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >