Aller au menu Aller à la page
Go Top

Le conte de Shim Chong en Corée du Nord

#La Corée du Nord que vous ne connaissez pas l 2021-07-15

Trait d’union

ⓒ Getty Images Bank

En Corée du Sud, l’histoire de Shim Chong est connue de tous. En voici l'intrigue : Un noble déchu, Shim Hak-gyu, s'occupe seul de sa fille Shim Chong après le décès de sa femme en couches. Entièrement dévouée à son père aveugle, Chong grandit et décide un jour de se sacrifier en se jetant à la mer afin que son père recouvre la vue. Frappé et ému de cette piété filiale, le Roi Dragon de la mer la fait revenir parmi les vivants et fait d’elle une impératrice. Lors d’une fête organisée par Chong en l’honneur de tous les aveugles du royaume, celle-ci retrouve son père qui, surpris d'entendre la voix de sa fille, recouvre la vue. 


Après la division de la Corée, ce conte a donné lieu à des interprétations très différentes de part et d’autre du 38e parallèle.


« Après la mort de sa femme, l'aveugle mendie du lait maternel pour nourrir son bébé. Cette scène, dans la représentation originale du pansori, est bouleversante, mais dans la version nord-coréenne, les habitants du village prennent pitié du pauvre père et de sa petite, et unissent leurs forces pour les aider. Cette entraide montre que toute crise peut être surmontée grâce au pouvoir collectif. Ainsi, les difficultés des personnages ne sont pas dépeintes de manière tragique, mais deviennent au contraire un exemple des bienfaits du collectivisme », explique Yee Jisun, chercheuse à l'Institut coréen pour la réunification nationale.


Bien que l'intrigue reste globalement inchangée, le Nord a réinterprété le conte de manière à y mêler sa propre idéologie et ses propres valeurs socialistes.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >