Aller au menu Aller à la page
Go Top

Kongjwi, Patjwi

#Il était une fois l 2021-09-07

Il était une fois

ⓒ YEOWON MEDIA HANKOOK GARDNER CO. LTD

Il y a très, très longtemps vivait un couple heureux. Malheureusement, la femme s’éteignit à peine 100 jours après la naissance de leur bébé, Kongjwi. Lorsque la fille eut 14 ans, son père épousa une certaine Madame Bae.


Madame Bae avait de son côté une fille d’un premier mariage. Celle-ci, appelée Patjwi, avait un an de moins que notre Kongjwi. Madame Bae et Patjwi faisaient semblant d’être gentilles avec Kongjwi : elles étaient en fait très méchantes et la maltraitaient quand son père était absent.


ⓒ YEOWON MEDIA HANKOOK GARDNER CO. LTD

Un jour, le nouvel inspecteur du gouvernement organisa une grande fête pour tout le village. La belle-mère partit avec Patjwi après avoir ordonné à Kongjwi d’accomplir les tâches ménagères. 

« Nettoie tous les coins de la maison, remplis la jarre vide avec de l’eau, broie des boisseaux de riz et tisse une toile avant de venir à la fête. D’accord ? »


ⓒ YEOWON MEDIA HANKOOK GARDNER CO. LTD

La pauvre fille se mit au travail car elle n’avait pas le temps de se plaindre. Elle étala d’abord les grains de riz sur une grande natte dans la cour, puis balaya toutes les pièces. Lorsqu’elle finit le nettoyage, elle commença à remplir la grande jarre d’eau. Mais, quoi qu’elle fasse, l’urne restait vide. 

C’est à cet instant-là qu’un gros crapaud sortit d’un coin de la cour.

« Cette jarre a un grand trou au fond. C’est pourquoi, peu importe la quantité d’eau que tu verses, tu ne peux jamais la remplir. Je vais boucher ce trou. Tu n’as qu’à aller puiser de l’eau. »

Grâce au gentil crapaud, la jarre se remplit vite d’eau.


ⓒ YEOWON MEDIA HANKOOK GARDNER CO. LTD

Mais elle découvrit que des dizaines de moineaux picoraient les grains de riz. Lorsque les moineaux s’envolèrent, les balles de riz se dispersèrent, ne laissant que les grains blancs sur la natte.

Elle mit le riz dans le hangar avant d’aller tisser la toile. A son grand étonnement, elle trouva une fée déjà au travail ! L’être céleste lui tendit une belle robe et une paire de jolies chaussures.

« Elles sont parfaites ! Merci, merci beaucoup ! »

Kongjwi enfila la robe en soie et mit les chaussures à fleurs avant de se précipiter vers la fête.


ⓒ YEOWON MEDIA HANKOOK GARDNER CO. LTD

« Qui est cette charmante jeune fille ? »

Les villageois s’exclamèrent d’admiration dès l’apparition de Kongjwi. La marâtre n’aimait pas le fait que tout le monde à la fête admirait la beauté de sa belle-fille.

« Je ne peux pas croire que tu aies terminé tout le travail. Allez, rentre à la maison ! »

Kongjwi se dépêcha de rentrer chez elle, et une de ses chaussures tomba de son pied.     


ⓒ YEOWON MEDIA HANKOOK GARDNER CO. LTD

Quelques jours plus tard, les valets et les officiers de l’inspecteur se mirent à fouiller le village pour trouver la propriétaire de la chaussure. Ils finirent par arriver chez Kongjwi.

« Cette demoiselle doit être la propriétaire de cette jolie chaussure ! »  

L’inspecteur tomba immédiatement amoureux de la belle Kongjwi. Il fut encore plus ému de sa bonté après avoir appris tout ce qui s’était passé entre elle et sa belle-mère.

Les deux se marièrent peu de temps après et vécurent heureux. 

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >