Aller au menu Aller à la page
Go Top

La Corée du Sud, 8e pays détenteur d’un MSBS au monde

#Gros plan sur l'actualité l 2021-09-11

Journal

ⓒYONHAP News

L’armée sud-coréenne a effectué avec succès son premier test de missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) de conception nationale depuis le sous-marin de classe Dosan Ahn Changho, ce à huis clos sous la houlette de l’Agence du développement de défense (ADD). Une source militaire a révélé cette nouvelle mardi dernier.


Le Dosan Ahn Changho, baptisé d’après le nom du militant indépendantiste, est le premier submersible de 3 000 tonnes de la Marine nationale. Il est doté de six rampes verticales de lancement froid de missiles mer-sol balistiques stratégiques (MSBS). L’armée prévoit de mener un ou deux essais sous-marins identiques à huis clos avant de produire en masse le missile et de le déployer sur le navire. Elle avait accompli ses tests d’éjection terrestre et sous l’eau depuis une barge fin 2020, avant de livrer le Dosan Ahn Changho à la Marine le 13 août dernier. Toutefois, le ministère de la Défense n’a pas voulu confirmer officiellement l’avancée du développement du MSBS pour des raisons de confidentialité.


Ce missile serait baptisé « Hyunmoo 4-4 ». La Corée du Sud l’a développé en se basant sur « Hyunmoo-2B », son missile balistique d’une portée de 500 km. Le Dosan Ahn Changho s’étend sur 83,5 m de long et 9,6 m de large. C’est un sous-marin de 3 000 tonnes à propulsion diesel, capable d’accueillir l’équipage d’une cinquantaine de personnes. Son système de propulsion anaérobie permet d’augmenter sensiblement la durée de navigation sous l’eau. Ses équipements sont fabriqués pour 76 % avec des technologies sud-coréennes. Le submersible sera déployé vers août 2022. La technique dite de lancement à froid du MSBS avec une rampe verticale consiste à éjecter le missile hors de l’eau à l’aide du gaz comprimé de sorte que son moteur s’allume dans les airs. Elle est jugée plus sûre pour ne pas endommager le sous-marin.


Pour rappel, le missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) est surnommé « le changeur de donne » en raison du caractère discret de son système de lancement sous l’eau, permettant de frapper au dépourvu une cible stratégique de l’ennemi. Seules sept nations le détiennent : les Etats-Unis, la Russie, le Royaume-Uni, la France, l’Inde, la Chine et la Corée du Nord. Le royaume ermite a mené avec succès ses tests de deux MSBS, le « Pukguksong-1 » en 2015 et le « Pukguksong-3 » en 2019, et dévoilé un nouveau MSBS lors de son défilé militaire en octobre dernier. Par ailleurs, il aurait pratiquement achevé la construction d’un nouveau sous-marin de 3 200 tonnes. Avec le succès de son dernier essai, la Corée du Sud devient le huitième pays détenteur d’un MSBS au monde.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >