Aller au menu Aller à la page
Go Top

[Rediffusion] Touk Touk Magazine présente la Corée du Sud aux petits Français

#Séoulscope l 2022-01-13

Séoulscope

Afin de protéger les enfants de la propagation du COVID-19, la rentrée scolaire est reportée ou certaines écoles optent pour les cours à distance. Dans ces cas-là, quel dispositif est prévu pour les parents ou grands-parents qui doivent garder leurs progénitures à la maison ? 

Voici une idée. Tout au long du mois de janvier, tous les jeudis soirs, que diriez-vous d’écouter la rediffusion de « Séoulscope » ensemble ? Ce soir, partons à la découverte de « Touk Touk Magazine », destiné aux enfants de 1 à 4 ans. Ce numéro de « Séoulscope » a été diffusé pour la première fois sur nos ondes le 14 juin 2019.


ⓒ Touk Touk Magazine

« Touk Touk Magazine » est une ressource culturelle, avec une approche écologique ludique destinée aux enfants de 1 à 4 ans. Cette semaine, nous vous présentons donc Florie Deswazière. Cette jeune maman française, installée en Corée du Sud, est fondatrice et directrice de rédaction du nouveau magazine, dont le premier numéro a été publié en septembre 2019.


Entourée de son équipe de collaboratrices, Florie souhaite autant partager la culture française que celles du monde entier. Pour le premier numéro, la Bretagne et la Corée du Sud sont à l’honneur. Bien sûr, beaucoup d’activités et de petites histoires sont aussi au programme, mais un autre point était très important pour la fondatrice ; l’approche de l’écologie afin que les très jeunes enfants comprennent l’importance de la bonne santé de leur planète. Afin de mener ce projet à bien, notre invitée a lancé un appel au financement participatif qui a atteint son objectif.


ⓒ Florie Deswazière

« Touk Touk Magazine » est, certes, fait pour être lu et regardé, mais l’identité musicale est aussi très importante. Nous avons donc tendu notre micro à Charlène Froëlich-Willem, pianiste de profession, qui a arrangé la petite comptine du magazine. Elle est aussi la maman de Lysandre, 6 ans, qui a prêté sa voix mais aussi son imagination, puisqu’elle a elle-même inventé les paroles. C’est de cette collaboration mère-fille que cette courte comptine est née.


ⓒ Charlène Froëlich-Willem

★Retrouvez l’actualité de Touk Touk sur son blog : https://touktouk-magazine.com

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >