Aller au menu Aller à la page
Go Top

La polémique autour de la création de la direction générale de la Police nationale semble s’apaiser

#Gros plan sur l'actualité l 2022-07-30

Journal

ⓒYONHAP News

Une accalmie semble se dessiner dans le bras de fer opposant le gouvernement et la Police nationale autour de la création de la direction générale de la police sous la tutelle du ministère de l'Intérieur et de la Sécurité publique. Un rassemblement d’envergure des policiers prévu aujourd’hui pour protester contre le projet de l’exécutif a finalement été annulé.


Cette initiative de fondation a pour origine la réforme du Parquet menée sous le président Moon Jae-in. Cette réforme consistait pour l'essentiel à transférer une grande partie des fonctions d'investigation du Parquet à la Police nationale. Le gouvernement de Yoon Suk-yeol, en place depuis mai dernier, a alors décidé de créer, au sein du ministère de l'Intérieur, un organe habilité à exercer un contrôle démocratique direct sur les forces de l’ordre afin d'éviter une éventuelle hypertrophie de cette organisation. Or, ce projet a provoqué une vive opposition chez les policiers qui y voient une tentative de l’exécutif de mettre au pas leur institution.


Samedi dernier, la Police nationale a lancé un mouvement collectif pour la première fois de son histoire pour protester contre la création de cette structure. Les tensions se sont aggravées lorsque leur direction a pris des sanctions contre les responsables du mouvement contestataire et que le ministre de l’Intérieur Lee Sang-min a qualifié l’action des policiers de « coup d'État ». Un inspecteur nommé Kim Sung-jong a alors appelé ses 140 000 confrères de tout le pays à se rassembler samedi 30 juillet pour s’indigner contre le projet du gouvernement. Cependant, il a finalement retiré son appel à la manifestation pour éviter une exacerbation des tensions. La direction de la Police nationale a, pour sa part, commencé à recueillir l’avis de ses fonctionnaires. Depuis, la situation semble quelque peu s’apaiser.


L’amendement du décret portant sur la réorganisation du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique avec à la clé la création de la direction générale de la Police nationale en son sein a été adopté en conseil des ministres, mercredi. Le texte prévoit que la nouvelle structure aura pour mission de soumettre des politiques ou des projets de loi relatifs au fonctionnement de la Police en conseil des ministres et de formuler des recommandations pour les nominations à des postes de haut niveau, entre autres. Il prendra effet le 2 août prochain en même temps que sa promulgation.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >