Aller au menu Aller à la page
Go Top

La Réserve fédérale américaine relève ses taux directeurs de 0,75 point

#Gros plan sur l'actualité l 2022-07-30

Journal

ⓒYONHAP News

Aux Etats-Unis, pour lutter contre la flambée des prix, la Réserve fédérale américaine (Fed) a relevé de nouveau ses taux directeurs de trois quarts de point. A l'issue de la réunion de son comité de politique monétaire mercredi, la banque centrale américaine a annoncé cette décision qui porte désormais ses taux de référence dans une fourchette de 2,25 à 2,5 %.


La Fed avait déjà procédé à un relèvement de ses taux de 0,75 point le mois dernier, ce qui constituait l’augmentation la plus importante depuis 1994. Avec une deuxième hausse de trois quarts de point, l'institution bancaire américaine a réaffirmé sa volonté de combattre l'inflation.


Dans un communiqué, elle a justifié sa décision en indiquant que « l’inflation reste élevée en raison des problèmes sur les chaînes d’approvisionnement, de l’impact de la pandémie, de la hausse des coûts de l’énergie et des denrées alimentaires, ainsi que des pressions générales sur les prix ». Et d’ajouter que « le marché du travail se porte bien et le taux de chômage reste faible, alors que les indices de consommation et de production ont ralenti ». La banque centrale américaine a également indiqué qu’un nouveau relèvement pourrait être nécessaire prochainement afin de ramener l’inflation à son objectif de 2 %. Elle a aussi confirmé qu'elle poursuivra son resserrement monétaire avec la réduction de son bilan comme annoncé précédemment. Bref, pour elle, l’inflation est plus préoccupante que le risque de récession.


Bien que la Banque de Corée (BOK) ait relevé son taux directeur d'un demi-point à 2,25 % à la mi-juin, les taux d’intérêt américains sont désormais devenus supérieurs à celui de la banque centrale sud-coréenne et ce pour la première fois depuis février 2020.


Cette situation fait craindre une fuite des capitaux étrangers du marché sud-coréen vers les Etats-Unis. En effet, les investissements aux USA, déjà réputés pour leur stabilité, sont désormais plus rémunérateurs que ceux en Corée du Sud. Il serait donc normal que les investisseurs retirent leurs fonds du marché sud-coréen pour les placer au pays de l’Oncle Sam.


Cependant les observateurs se veulent rassurants. Selon eux, la hausse de trois quarts de point des taux directeurs américains était attendue et s'est déjà reflétée sur le marché financier de manière anticipée. En outre, le pays du Matin clair est toujours l’un des marchés émergents les plus stables et les plus attractifs du monde aux yeux des investisseurs. Donc, un ralentissement des placements étrangers sur le marché sud-coréen est certes à craindre, mais une fuite massive des capitaux à l'étranger semble peu probable.

Contenus recommandés

Close

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de services. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail >